Paris Match Belgique

Trois icônes rock’n’roll font bouger Messika : « Kate Moss est depuis toujours ma muse »

Kate Moss, Joan Smalls sont les égéries des bijoux de la marque française Messika

Valérie Messika entourée par Kate Moss et les deux autres égéries, Joan Smalls et Sylvia Hoeks. | © DR

bijoux

La marque joaillerie Messika présente ses nouvelles égéries.

La toujours top Kate Moss, la liane portoricaine Joan Smalls, l’actrice néerlandaise Sylvia Hoeks : un trio d’enfer pour la nouvelle campagne d’image Messika. Valérie Messika a décidé de mettre en scène trois icônes contemporaines qui cassent les codes de la joaillerie parisienne. Elle explique son choix en lançant la collection Lucky Move.

L’énergie pure

Messika, c’est d’abord et avant tout l’énergie pure des diamants. Une énergie moderne, dynamique et quotidienne que Valérie Messika transmet aux femmes depuis déjà quatorze ans. Aujourd’hui, dans la campagne de communication signée Mert and Marcus, la créatrice souhaite montrer que chacune peut porter les diamants à sa façon. Librement.

Lire aussi > Gigi Hadid, égérie Messika et top model à facettes : « J’adore la liberté glam rock »

« Je voulais composer un trio de filles, une bande qui représenterait les femmes dans leur diversité et où chacune, quel que soit son âge, incarnerait un type de beauté. Kate, Joan et Sylvia sont des femmes fortes qui insufflent leur propre style aux bijoux. Elles prennent l’ascendant sur les diamants et non l’inverse. C’est, de fait, la grande spécificité de la joaillerie de Messika », déclare Valérie Messika.

De g. à dr. : Joan Smalls porte des bagues trois doigts Lucky Move Bulles et joue avec le collier Lucky Move, dont la chaîne d’anneaux-mousquetons s’adapte à celle qui le porte. « Elle symbolise tout ce que j’aime : le rock, l’audace, la féminité », confie Valérie Messika. L’inoxydable top souligne sa sexyness d’une accumulation de colliers médailles Lucky Move et d’un collier Move Uno. DR

Quand on l’interroge sur les raisons plus précises de son casting, elle répond : « Kate Moss est depuis toujours ma muse. Un monstre sacré de la mode doublé d’une icône rock’n’roll, mais surtout une femme libre. Quant à Joan Smalls, je l’ai choisie pour son physique spectaculaire. Elle dégage un glamour très contemporain. Sylvia Hoeks m’a séduite par sa personnalité de guerrière qui mêle force, androgynie et ultraféminité. Avec son crâne rasé, sa silhouette hyper-racée, elle incarne le visage disruptif de mon trio. Au-delà de la joaillerie, ce trio affiche une attitude. »

Les diamants méritent une médaille

La nouvelle collection Lucky Move, tout en rondeurs, possède des accents ludiques et poétiques. « L’inspiration vient des médailles qui constituent des porte-bonheurs, des talismans. Voilà pourquoi les bijoux réversibles Lucky Move – tout or à l’extérieur, pavés à l’intérieur, et inversement – peuvent être, côté pile, gravés de prénoms, de dates, de doux messages. Ils offrent aussi un porté multiple, dans un esprit mix & match », commente Valérie Messika.

De g. à dr. : Les créoles et bagues Lucky Move, à porter en solo ou en asymétrie ! Collier sautoir Lucky Move, or blanc et diamants. Bague deux doigts pavée Lucky Move Mousqueton, en or blanc. Collier choker Lucky Move Mousqueton or blanc. Le bracelet Lucky Move Bulles pétille d’une accumulation de médailles de plusieurs tailles, tantôt or (jaune, rose ou blanc), tantôt pavées. DR

Sur des cercles et des ronds d’or jaune, rose ou blanc, les diamants font claquer des pendentifs XXL sur des néo-chaînes de forçat, des chokers incandescents, des chevalières à géométrie variable, des bagues trois doigts. Aux rondeurs de la médaille, la créatrice ajoute parfois la touche transgressive – mais pratique – d’une chaîne composée d’anneaux mousquetons. On peut les ouvrir pour adapter colliers et bracelets à chaque morphologie. Au final, une collection rock et sexy dont le pouvoir d’attraction naît du contraste entre la douceur scintillante des médailles et la force géométrique du design star de Messika aux diamants mobiles : Move.

Plus d’infos sur www.messika.com ou à la boutique Messika : place du Grand Sablon, 20 1000 Bruxelles. 

CIM Internet