Paris Match Belgique

« Coquilles vides » : Quand l’amour des fruits de mer se transforme en bijoux

Coquillage

Pêcher, déguster et sublimer. | © Unsplash /Naim Cheri

bijoux

Des moules, des couteaux, des palourdes aux oreilles ou des bulots en ras de cou… Entre les restos, la pêche et son atelier, Bérengère et son petit copain se régalent.

 

« On ne va pas se mentir, la partie la plus jubilatoire est de manger les coquillages… » explique la créatrice de la marque dans une récente interview pour Marie Claire. Parce que oui, chez Coquilles vides, le passage « de la bouche à l’oreille » est indispensable. On appelle ça du ‘upcycling’ ou de la récup’ d’objets dont on n’a plus besoin. Ici ce sont des coquilles de fruits de mers qu’ils transforment en bijoux.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Coquilles vides (@coquillesvides)

Coquilles vides a été créé il y a trois ans, de cet amour incontestable pour les crustacés. Le but n’était pas tant de créer une marque mais plutôt un hobby, un passe-temps rigolo. Ses bijoux, Bérengère n’en fait d’ailleurs pas son métier. Elle est journaliste et Coquilles vides est en train de devenir une réelle source d’inspiration pour son métier. Le but de la marque est aussi de raconter la mer, la pêche, l’ostréiculture. De mettre en avant les personnes chez qui ils vont manger les coquillages. Et grâce aux bénéfices de Coquilles vides, de produire un magazine trimestriel gratuit pour partager dans les pages le monde de la pêche, du fruit de mer et des écaillers.

Lire aussi > Manalys : L’exception joaillière

De l’atelier à Paris aux plages de Vendée, l’équipe de Coquille vides déguste avec bonheur les fruits de mer de saison avant de les ramener dans la capitale française pour les sublimer. Ils proposent une sorte de coquillage par mois, en fonction de la saison de pêche bien sûr. Un moyen de créer de belles choses en partageant le monde qui se cache derrière ces métiers et de récupérer ce qui a été dévoré.

Les bijoux se vendent uniquement via le site internet. Les prix varient entre 40€ et 60€.

Une chouette histoire et de jolies idées, à découvrir rapidement.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Coquilles vides (@coquillesvides)

CIM Internet