Grey Gardens : le manoir de la tante de Jackie Kennedy mis sur le marché

Grey Gardens : le manoir de la tante de Jackie Kennedy mis sur le marché

Grey Gardens a été mise sur le marché pour 20 millions de dollars, soit 18 833 784 euros | © Belga

Design et maison

La demeure est connue tant des amateurs d’histoire que des cinéphiles. Grey Gardens fut en effet le domicile de Edith Ewing Bouvier Beale et de sa fille, Little Edie, la tante et la cousine de Jackie Kennedy. Deux personnages hauts en couleurs, héroïnes d’un documentaire, réimaginé par HBO

Justaucorps noir, visage rieur engoncé dans un fichu rouge, et drapeau américain agité avec l’aplomb d’une ancienne danseuse de cabaret. À 58 ans, Edith « Little Edie » Beale a perdu de sa beauté mais pas de sa superbe, et elle illumine l’écran sous la caméra des frères Maysles.

Partis pour réaliser un documentaire sur la vie de Jacqueline Kennedy, Albert et David Maysles ont rapidement réalisé que sa tante et sa soeur étaient les vraies stars de la famille. Le résultat : Grey Gardens, un bijou de documentaire, baroque et farfelu, qui emmène le spectateur à la découverte de deux femmes au parcours exceptionnel.

Lire aussi : Johnny Depp : la ruine mode d’emploi

Un vrai personnage

Drew Barrymore a incarné Little Edie Beale pour HBO – Belga

Fille unique de Phelan Beale, un avocat new-yorkais, et de son épouse, la ravissante socialite Edith Ewing Bouvier Beale, Little Edie Beale était promise à un avenir brillant. Enfance sur Madison Avenue, éducation dans les établissements les plus prestigieux et passage obligatoire à la Miss Porter School for Girls, dont les diplômées incluent Gloria Vanderbilt et Jacqueline Kennedy Onassis.

Avec son physique de jeune première, Little Edie a fait tourner la tête de Howard Hugues et de J. Paul Getty, et a été courtisée un temps par la MGM. Il faudra toutefois attendre 30 ans pour qu’elle s’affiche sur grand écran, les minets d’Hollywood ayant depuis longtemps fait place aux ratons-laveurs des Hamptons.

Armée de nuisibles

Jackie, Edie et Little Edie dans la version de HBO de Grey Gardens – Belga

Ratons-laveurs, opossums, tiques : derrière la façade décrépie de Grey Gardens, une armée de nuisibles. Devant la caméra des frères Maysles, les deux Edies se révèlent être à mille lieues des estivants huppés qui fréquentent les Hamptons. Isolées de la société, elles vivent avec leurs fantômes au milieu des ruines de leur splendeur passée.
Sous leurs pantalons, Albert et David Maysles portent des colliers anti-puces pour éviter de se faire dévorer.

Une demeure légendaire

La splendeur de Grey Gardens a été restaurée – Belga

Rachetée en 1979 par la journaliste Sally Quinn et son mari, le rédacteur-en-chef du Washington Post Ben Bradlee, Grey Gardens a été restaurée avec soin. L’image de Little Edie et Edie Beale a aussi été redorée, via un film réalisé en 2009 par la chaîne HBO.
Au générique, deux légendes d’Hollywood: Drew Barrymore et Jessica Chastain. Des actrices à la hauteur de ces deux Américaines plus grandes que nature.
Chargée d’histoire et liée à une des dynasties les plus fascinantes des États-Unis, Grey Gardens est aujourd’hui de nouveau sur le marché. Mise à prix : 20 millions de dollars. Une grande somme pour l’Homme, un petit prix pour acheter une part de l’Histoire.

CIM Internet