Paris Match Belgique

Dormir avec une plante dans sa chambre est-il vraiment dangereux ?

Dormir avec une plante dans sa chambre est-il vraiment dangereux ?

Vous pouvez bien mettre des plantes vertes dans votre chambre pour la décorer. | © Unsplash / Timothy Buck

Design et maison

Rejetant du CO2 la nuit, les plantes ont mauvaise réputation pour être installées dans les chambres.

 

Si les plantes vertes peuvent nous apporter de la joie et une sensation de bien-être, il y a bien un endroit où l’on évite de les installer : c’est dans notre chambre. Sans savoir vraiment si cette recommandation est réellement fondée, on a toujours cette petite alarme en tête qui se déclenche lorsque l’on veut mettre une plante dans notre chambre.

Lire aussi > 8 plantes d’intérieur faciles à entretenir

Les plantes sont normalement plutôt positives pour notre intérieur. Grâce à la photosynthèse, elles absorbent le dioxyde de carbone présent dans la pièce et rejettent de l’oxygène. Plutôt pratique pour purifier l’air donc ! Seulement la nuit, les plantes n’ont plus la lumière nécessaire à la photosynthèse, et elles commencent à rejeter du CO2. Un changement qui fait donc craindre de dormir avec une plante, au risque de finir asphyxié.

Dormir avec une plante dans sa chambre est-il vraiment dangereux ?
© Unsplash / Beazy

Une déduction pour le moins exagérée … Selon les données scientifiques, les plantes rejettent moins de CO2 la nuit qu’elles ne produisent d’oxygène durant la journée. De plus, leur respiration n’est rien comparée à celle de votre chien ou de votre conjoint.

160 plantes dans une pièce

Pour montrer qu’il était tout à fait possible de dormir avec des plantes dans sa chambre, un scientifique est même allé jusqu’à s’enfermer pendant 2 jours entiers dans une pièce totalement hermétique avec 160 plantes. Futura Sciences rapporte que ce professeur d’Université, Ian Stewart, a souffert de maux de tête et de fatigue, mais qu’il s’en est très bien sorti.

Lire aussi > Oubliez le « food porn », les plantes sont les nouvelles stars d’Instagram

Conclusion : si vous voulez ajouter un jasmin de Madagascar, un jacobinia suberecta, ou un palmier bambou dans votre chambre, ne vous en privez surtout pas. En revanche, évitez tout de même des plantes toxiques qui pourraient vous provoquer des irritations, et pensez à bien aérer votre chambre chaque jour comme il se doit.

CIM Internet