Paris Match Belgique

Le printemps est bientôt là : Quelles fleurs pouvez-vous semer dès aujourd’hui ?

Les oiseaux chantent, le soleil brille et les fleurs se réveillent peu à peu. | © Pixabay

Design et maison

Qui dit fin de l’hiver, dit début de la floraison. C’est le moment d’enfiler nos gants de jardinage !

 

Le soleil ne se cache plus et se couche plus tard, les températures remontent petit à petit, aucun doute le printemps pointe le bout de son nez. Nous pourrons bientôt passer plus de temps à l’extérieur sans pour autant nous transformer en glaçon. Dès lors, profiter d’un jardin fleuri vous fera peut-être de l’oeil. Si les températures sont encore capricieuses en cette période, il est néanmoins possible de déjà semer plusieurs varités de fleurs, pour appporter un peu de couleur à vos extérieurs dés la fin du mois d’avril.

Lire aussi > 5 fruits et légumes que l’on peut consommer toute l’année

En pleine terre

Avant toute chose pensez bien à préparer votre sol en retournant la terre à l’aide d’une bêche ou d’un motoculteur afin de la ramollir. Tentez également de privilégier les endroits à l’abri du vent et assez ensoleillés.

Vous pourrez alors y semer des centaurées, des pieds d’alouette, des nigelles de Damas, des pois de senteur ou encore des pavots de Californie.

©Pixabay – Pavots de Californie

Sous châssis

Pour les fleurs plus sensibles à la chaleur mieux vaut éviter de les semer en pleine terre, privilégiez plutôt des bacs que vous pourrez laisser sur vos appuis de fenêtre ou dans une serre. Lorsque le temps le permettra et une fois plus grandes, vous pourrez alors replanter vos fleurs dans votre jardin.

C’est notamment le cas des capucines, des cosmos, des balsamines, des soucis, des roses d’Inde, des pétunias, des impatiences, des pavots bleus et des ancolies.

©Pixabay – Pétunias

Pour vos balcons

Dans des jardinières, que vous accrochez à vos balcons, plantez des pensées, des jacinthes, des primevères, et même des violettes qui fleuriront dans les semaines qui suivent.

Lire aussi > Les oiseaux fréquentent de moins en moins nos jardins (et c’est inquiétant)

©Pixabay – Primevères

Bon à savoir

Si les bulbes sont plutôt à planter en automne au mois d’octobre, sachez qu’il existe certaines variétés qui peuvent tout de même être mises en terre plus tard dans l’année. Mais une fois encore, mieux vaut les garder à l’intérieur et les replanter une fois fleurie lorsque les températures seront plus douces.

Les variétés concernées sont les bégonias, les dahlias, les freesias, les renoncules, les arums, les anémones et les agapanthes.

©Pixabay – Dahlias

CIM Internet