Paris Match Belgique

Marks&Spencer invente les avocats sans noyau pour éviter de s'auto-mutiler

Image d'illustration | © AFP PHOTO / Ronaldo SCHEMIDT

Food et gastronomie

Marks&Spencer a mis la main sur quelques spécimens d'un avocat inoffensif, c'est-à-dire sans noyau. 

C'était devenu un véritable fléau : les blessures au couteau liées à un noyau d'avocat récalcitrant ont fait de nombreuses victimes dans les cuisines soumises à la "fièvre verte". Le phénomène, appelé "avocado hand » par les Britannique, peut être extrêmement dangereux : un couteau qui glisse sur le noyau et va s'enfoncer dans une main malhabile peut toucher les tendons et les nerfs, et faire perdre l'usage de ce précieux outil.

Lire aussi > Le pandan, l’herbe asiatique qui pourrait détrôner l’avocat dans les cuisines

Mais il semblerait que la chaine de magasins Marks&Spencer ait trouvé une solution marketing des plus astucieuses à l'épidémie de dérapages au couteau : "Nous avions le mini, le géant et le pré-découpé, et nous voilà avec le saint graal des avocats - celui sans noyau. Ce fruit incroyable est dans notre radar depuis deux ans et nous sommes très excités d'avoir été finalement capables de mettre la main sur certains d'entre eux pour les faire essayer à nos clients », a déclaré une spécialiste des technologies alimentaires de M&S, d'après un article du Guardian.

©Marks&Spencer

Plus longue que les avocats que l'on a pour l'instant l'habitude de trouver dans le commerce, cette variété pousse en Espagne, avant d'être habituellement envoyée dans les grands restaurants parisiens, d'après Marks&Spencer. Mais en décembre dernier, la chaine avait réussi à mettre la main sur quelques-uns de ces drôles de fruits.

Lire aussi > Les tendances food pour 2018 sont annoncées, et l’avocat est out

Mais Marks&Spencer n'étant plus présent en Belgique, il est toujours possible d'expérimenter cette technique toute simple et presque sûre pour vos mains : couper son avocat en quatre plutôt qu'en deux ; la chair du fruit est ainsi divisée en quartiers, bien plus faciles à séparer du dangereux noyau.

CIM Internet