Paris Match Belgique

Dans le monde fabuleux (et microscopique) de la « mini food »

La chaine YouTube "Miniature Space" est celle qui a lancé la folie de la "miniature food". | © YouTube/Miniature Space

Food et gastronomie

Née des assiettes en cire du 20ème siècle japonais, la folie de la « mini food » a élevé au rang de stars quelques YouTubeurs agiles.

Une toute petite poêle, une minuscule louche et une infime portion d’œufs, de lait et de farine, c’est à peu près tout ce qu’il vous faudra pour réaliser ces mini-pancakes, microscopiques et pourtant appétissant. Sans oublier, évidemment, un talent plutôt phénoménal et beaucoup, beaucoup de patience. Mais ceux qui voudront réellement se mettre à cet art fascinant peuvent surtout se ruer sur les chaines YouTube de « Miniature Space » ou « AAAjoken », de véritables « chef stars » au pays du soleil levant.

Des vitrines « décevantes » aux assiettes kawaii

Si la confection de « tiny food » est une lubie assez récente, créer des plats pour le plaisir des yeux plutôt que des papilles est une pratique qui remonte au début du 20ème siècle en Asie. On commence à voir apparaitre des « modèles » d’assiettes remplies de phô et de nouilles dès 1917 au Japon, avant qu’un entrepreneur du nom de Iwasaki Ryuzo ne se mettent à les commercialiser dans les années 30. Les restaurants commencent alors à placer en vitrine ces plats faits de cire, popularisant une drôle d’habitude aux yeux des Occidentaux, jusqu’à aujourd’hui, où les assiettes sont plutôt réalisées en plastique.

Lire aussi > Dix food artists à suivre sur Instagram

Mais Iwasaki Ryuzo avait la fâcheuse tendance de réaliser des plats plus grands que nature, décevant par là les clients les plus gourmands des restaurants. Petit à petit, la tendance a voulu qu’on réduise les portions en vitrine… jusqu’aux premières expérimentations minuscules, en plein boom des « arts miniatures », forcément « kawaii » pour les Japonais.

Les créations « non-mangeables » de Tall Tales Productions.

Une folie qui explose à l’ère d’Internet

En 2014, la chaine YouTube « Miniature Space » débarque sur la toile et fait un carton : son créateur a conçu des ustensiles de cuisine modèles réduits avec lesquels il se met à cuisiner de vraies recettes, avant de les partager en ligne. La chaine gagne en popularité en même temps que ce nouvel « art de la gastronomie ». Selon une étude de Tubular Labs, en 2015, 3% du trafic de YouTube était directement lié à ces vidéos de « tiny food ».

Lire aussi > Marks&Spencer invente les avocats sans noyau pour éviter de s’auto-mutiler

Une folie au Japon qu’a récemment décidé d’importer l’artiste canadien Tom Brown en créant une impressionnante mini-cuisine, disposant d’une variété rarement vue de couteaux, qui lui permettent de donner des performances de rue. De véritables petits évènements qui sidèrent les passants, jusqu’à ce qu’ils goûtent aux plats.

Repéré par le rappeur Action Bronson, grand gourmand devant l’étnernel, l’artiste lui a cuisiné de toutes petites escalopes de poulet panées. Au Japon comme ailleurs, la célébrité est de l’autre côté de la mini-assiette.

CIM Internet