Paris Match Belgique

Raw food : la tendance crudivore pure et dure

Salade de quinoa et de chou kale accompagnée de morceaux de potiron | © Farah Salhi

Food et gastronomie

La cuisine, c’est un peu comme la mode. Elle s’invente autour de nouvelles tendances qu’elles soient bio, sans gluten, sans lactose et plus récemment, sans cuisson connue sous le nom de « raw food ». Julie Van den Kerchove, une « raw food » chef belge, nous explique les bases de cette cuisine venue tout droit des États-Unis.


L’histoire d’amour de Julie Van den Kerchove et la « raw food » commence un peu par hasard. Elle souffre alors de fatigue chronique mais aucun médecin ne parvient à trouver les causes. Elle décide de changer radicalement son régime alimentaire pour se diriger vers une alimentation qui lui apporterait plus d’énergie. Au détour de nombreuses lectures et recherches, elle découvre la « raw food » : « J’ai commencé à expérimenter avec des jus, des smoothies et des salades, explique-t-elle. J’ai rapidement remarqué une différence au niveau de mon énergie, je me sentais à nouveau en pleine forme ». Il n’en faut pas plus à la blogueuse food pour aller en Californie pendant trois mois, à la « Living Light Culinary Institute » pour devenir ce qu’on appelle une « raw food » chef.

La « raw food », c’est quoi au juste ?

La « raw food », expression anglaise signifiant alimentation crue, s’apparente, de prime abord, à un simple régime alimentaire. En réalité, elle représente un réel style de vie pour ces adeptes. Le principe consiste en une cuisine quasi sans cuisson composée d’ingrédients brutes ou très peu transformés, bio, sans gluten, sans lactose et sans sucre raffiné. « Un style de vie « raw food », c’est un style de vie végétal basé sur les légumes, les fruits, les graines et les fruits à coques », expose Julie.

Julie Van den Kerchove et Simon Matthys lors d’un atelier « raw food », organisé par les cosmétiques Nuxe.

La « raw food », c’est aussi un procédé de préparation alternatif, puisque la cuisson des aliments est à éviter dans la mesure du possible et ne doit surtout pas dépasser les 50°C. Ainsi, les vitamines, minéraux et enzymes contenus dans les produits ne sont pas altérés. « L’absence de cuisson permet donc de mieux conserver les nutriments. Votre niveau d’énergie augmentera davantage car chaque repas représentera une source importante en vitamines et minéraux. »

Une transition step by step

Si la « raw food » vous tente, gardez en tête que la transition doit se faire étape par étape et ne doit nullement être trop rapide et brusque. Il faut habituer son corps petit à petit. « Le premier conseil que l’on donne, c’est d’expérimenter avec le petit-déjeuner », confie la blogueuse. Commencez donc par vous préparer des smoothies à base de fruits dans lesquels vous ajouterez des légumes-feuilles comme des épinards. Pour le déjeuner, une salade de quinoa ou des pâtes que vous complémenterez avec du chou kale, qui fait également parti de la famille des légumes-feuilles. Ces derniers apporteraient plus rapidement le sentiment de satiété et diminueraient considérablement les envies de grignoter.

Pas besoin de révolutionner votre menu ! Dans un premier temps, il vous suffira d’inclure plus de fruits et légumes, privilégiant tout de même les légumes-feuilles. « Petit à petit, votre corps s’habituera à ces apports en vitamines et minéraux ainsi il apprendra à les digérer beaucoup plus aisément et finira même par vous réclamer de plus en plus de légumes et de fruits. »

Le top 3 des ingrédients indispensables

Il est évident que tous les fruits et légumes sont indispensables à une alimentation saine et équilibrée, chacun apportant ses bienfaits considérables à l’organisme. Néanmoins, un véritable « raw foodiste » se doit d’avoir trois ingrédients capitaux : les légumes-feuilles, l’avocat et la banane. Les minéraux et vitamines contenus dans les légumes-feuilles contribuent à maintenir un taux de sucre beaucoup plus stable. « Riches en chlorophylle, ils aident le foie à détoxifier le corps de la pollution venant de l’air et de notre alimentation », affirme Julie.

Mousse au citron et crumble figue-abricot

L’avocat, lui est très utilisé pour apporter une texture crémeuse aux préparations. Idéal pour les desserts, il peut également servir pour les smoothies. Source de bonnes graisses qui permettront de stabiliser votre taux de sucre dans le sang, vous céderez moins facilement aux tentations sucrées du goûter. Enfin, la banane est votre premier alliée pour vos smoothies auxquels elle apporte une saveur sucrée et de l’onctuosité. C’est un ingrédient facile à intégrer dans beaucoup de vos desserts.

Lire aussi : Tournée minérale : 5 cocktails sans alcool signés Matthieu Chaumont

Un régime crudivore pas sans danger

Si l’on adopte une alimentation exclusivement végétale, il y a principalement des risques de carences vitaminiques notamment des vitamines du groupe B et d’ions comme le calcium et le zinc. Pour le docteur Wuyard, nutritionniste, il est fortement déconseillé d’adopter un régime alimentaire végétalien basé uniquement sur les fruits, les légumes et graines de toutes sortes. « Pour ceux qui veulent tout de même s’en tenir à un régime « raw food », il faut être attentif à faire de bonnes associations afin d’avoir des apports diversifiés , précise-t-il. Il faut également penser à se diriger vers les algues qui sont des aliments avec un apport nutritionnel tout à fait certain. » Il est donc essentiel de garder un œil sur les taux de vitamine B12, de zinc et de fer dans le sang. En cas de carences, il faudra les suppléer par des compléments alimentaires.

Néanmoins, « le fait de manger les légumes crus ou que très peu cuits, est une bonne option car certaines vitamines, notamment la vitamine C, sont thermolabiles et sont inactivées par la chaleur », ajoute le nutritionniste. Cela permet aussi de garder tout le capital vitaminique compris dans les légumes et fruits. Il faut bien s’informer avant de changer radicalement son régime alimentaire. Et ne pas s’engager sans notion aucune sur la « raw food », il est important de connaître son corps et de garder un régime alimentaire équilibré !

CIM Internet