Paris Match Belgique

De la magie de l’humble tartine

Plus qu'un simple casse-croûtes, du bonheur en tranches | © Instagram @ Higucci

Food et gastronomie

Entre la concurrence exotique des wraps et autres paninis et la menace du « no gluten », pas facile d’être une tartine en 2018. Et pourtant, sans tambouille ni fanfare, cet humble casse-croûte au goût nostalgique pourrait bien être la recette du bonheur. 

D’abord parce qu’une tartine pour commencer la journée, c’est excellent pour la santé. En effet, en mettant du pain au menu du petit-déjeuner, on s’assure que le corps ait le temps d’assimiler les glucides et de les transformer en énergie pour tenir toute la journée. Pour que la tartine matinale soit vraiment bénéfique, il s’agit toutefois de choisir son pain avec attention : du pain de seigle, par exemple, peu calorique et très riche en fibres ou du pain à base de graines de lin, bourrées d’acides gras et de phytoestrogènes pour booster la santé. D’autant plus magique que le pain n’est finalement jamais composé que de quatre ingrédients; farine, eau, levure et sel. Ensemble, ils sont une excellente source de fibres, donc, mais aussi de glucides complexes, la principale source d’énergie du métabolisme. On l’aura compris, à condition de ne pas se contenter de pain blanc généreusement nappé de pâte à tartiner sucrée, la tartine aurait tendance à avoir tout bon niveau santé. Mais il n’y a pas que sur le corps que ses effets bénéfiques se font ressentir.

Un des plaisirs simples de la vie

D’ordinaire plus connue pour son stylisme impeccable des pages mode du Zeit Magazine, Claire Beermann a trempé sa plume dans la confiture pour Man Repeller, où elle a rédigé un plaidoyer touchant et nostalgique en faveur du traditionnel toast. Un article qui se savoure dès le titre, « La vie est compliquée, mais les tartines de confiture ne le sont pas ». Bouchées choisies : « manger une tartine de confiture est un des plaisirs les plus simples de la vie, comme une douce brise d’été à travers la fenêtre d’une voiture, ou des draps de lits frais, ou encore une bonne douche après une séance de sport ».

Les tartines de confiture sont de ces choses dont il est facile d’oublier à quel point elles sont délicieuses, mais qui sont toujours une bonne idée.
Claire Beermann

Car en croquant dans une tartine de confiture, on ne fait pas simplement le plein de fibres et de glucides, on savoure également une délicieuse dose de nostalgie, celle des matins d’enfance et des tartines confectionnées avec amour par quelqu’un qui nous aimait assez pour enlever les croutes et couper nos tartines en petits carrés si on le désirait. De véritables tranches d’amour, de quoi pousser certains à se dire »oui » pour la vie.

Lire aussi > 10 adresses bruxelloises sucrées à goûter à 4h

Instagram @ Higuccini

C’est en tout cas ce qui est arrivé à Stephanie Smith, l’auteur du délicieusement controversé 300 Sandwiches. Soit un véritable pain surprise d’amour et de tartines, avec un pitch semblant sortir tout droit d’une comédie romantique : un beau matin, l’amoureux de Stéphanie se lève, croque dans la tartine qu’elle lui avait préparé et, séduit, lui annonce que c’est la meilleure tartine qu’il ait jamais mangé et que si elle lui en prépare encore 300 comme ça, il la demande en mariage. Sexiste ? Peut-être. Romancé ? Sûrement. Il n’empêche que cette légende 2.0 déclinée en blog et en livre de cuisine renvoie au lien affectif que beaucoup entretiennent avec la tartine.

Random House

Le dicton est connu : le meilleur moyen d’atteindre le coeur d’un homme est de passer par son estomac. Dans le cas d’Eric, c’est par le biais des tartines : pour lui, elles représentent plus que de beaux cadeaux ou la promesse de relations sexuelles régulières.
Stephanie Smith

Et 300 sandwiches plus tard, Stephanie Smith s’est bel et bien vue demandée en mariage par le gourmand qui partageait sa vie, et avec qui elle a un bébé aujourd’hui. De là à dire que la consommation de tartines change la vie, c’est peut-être s’attaquer à une trop grosse bouchée, mais il semblerait qu’elles contribuent en tout cas joliment à croquer la vie.

CIM Internet