Paris Match Belgique

Gare aux maux de tête avec le piment le plus fort du monde

California Reaper

Petit, certes, mais sacrément costaud en bouche | © Pexels

Food et gastronomie

Le California Reaper a beau ne faire que quelques centimètres de longueur seulement, il se situe très haut sur l’échelle de Scoville, qui mesure la force des piments. Avec en moyenne plus de 1,6 million de Scoville, il se classe dans le top des plus piquants du monde, et se déguste à vos risques et périls. 

Et un américain de 34 ans en a fait les frais : selon un cas datant de 2016 et relaté dans la dernière édition de la revue médicale BMJ Case Reports, le California Reaper (la « faucheuse de Californie » en français) aurait provoqué chez le patient des migraines d’anthologie. Immédiatement après avoir goûté au piment, l’homme a été pris de convulsions et s’est mis à vomir. Dans les jours qui ont suivi, il a ensuite ressenti des douleurs à la tête et au cou, en particulier des épisodes de migraine fulgurante, extrêmement douloureuse de quelques secondes.

Lire aussi > Quand une chorale mange des piments, le chant devient hilarant

La cause de ses malaises ? Un syndrome de vasoconstriction cérébrale réversible, soit un rétrécissement temporaire des vaisseaux sanguins de la tête. De quoi causer à ceux qui en souffrent des migraines terribles, qui surviennent en règle générale après la prise de médicaments ou de drogues. Kulothungan Gunaserakan, médecin à l’hôpital Henry Ford de Detroit et co-auteur de l’article, a souligné que le cas du patient avait été « une grande surprise », ajoutant que c’était la première fois recensée qu’un piment produisait un tel effet. Jusqu’à présent, les piments extrêmement piquants étaient en effet plutôt connus pour leurs risques de déclencher une attaque cardiaque.

CIM Internet