Paris Match Belgique

Après le yaourt grec, au tour du Skyr islandais de séduire les gourmets

skyr

Le skyr se déguste comme un yaourt traditionnel, nature ou aux fruits | © Pexels

Food et gastronomie

À l’heure du petit-déjeuner, le traditionnel yaourt de grand-mère a depuis longtemps été supplanté. D’abord par le yaourt bulgare, pauvre en calories et légèrement acidulé, puis par le yaourt grec, dont l’onctuosité lui avait valu de se tailler une belle part du marché. Jusqu’à ce qu’arrive en rayon un vent de changement venu d’Islande…

Quatre lettres, une syllabe, mais un goût tout sauf mini : le skyr n’est désormais plus réservé aux matins islandais. Dans les fermes familiales de l’île, ce sont les femmes islandaises qui ont cultivé ce produit laitier depuis des siècles. Le skyr fait partie intégrante de la cuisine islandaise depuis plus de mille ans, lorsque les Vikings ont colonisé l’Islande il y a 1100 ans de cela et ont commencé à produire ce produit laitier. Depuis, la recette et les cultures islandaises originales de skyr ont été transmises de génération en génération par les femmes islandaises, de mère en fille. Prononcé ‘skir’ en français, le Skyr n’est pas simplement un yaourt car il faut trois fois plus de lait pour le réaliser. C’est un produit laitier cultivé de façon authentique plein de protéines, de calcium et de vitamines et faible en graisses et sucres. Et non content de bénéficier de la hype associée à tout produit étranger, le sky est carrément une superfood, une portion de 100 grammes de skyr nature contenant 11 grammes de protéines, 3,7 grammes de glucides et seulement 0,2 grammes de graisses.

Skyr
Pixabay

En Belgique, ce sont les petits pots blancs aux couvercles colorés de la marque Ísey Skyr qui ont fait leur apparition dans les rayons. Et ainsi que l’explique Sami Salmenkivi, Marketing Manager d’Ísey Skyr Belgique, cette spécialité indissociable du petit-déjeuner islandais a tout pour plaire aux gourmets belges.

Le skyr est un produit qui correspond parfaitement à notre mode de vie moderne, il a dès lors souvent été imité mais le réel skyr n’a jamais été égalé. Ísey Skyr est la seule marque qui utilise encore les cultures islandaises originales de skyr.
-Sami Salmenkivi

Le must : le skyr a beau être crémeux et épais, il est naturellement sans matière grasse. S’il ne remplace pas la beauté d’une visite au blue lagoon, il amène tout de même une jolie parenthèse culinaire aux foodies en mal de dépaysement.

CIM Internet