Paris Match Belgique

Le grand chef Joël Robuchon est mort

Joël Robuchon © Stephan Abry | © Stephan Abry

Food et gastronomie

Le grand chef cuisinier français Joël Robuchon est mort à l’âge de 73 ans. Pape de la Nouvelle cuisine, il était l’un des chefs les plus étoilés du Guide Michelin. 

« Cuisinier du siècle » pour Gault et Millau, chef le plus étoilé pour le Guide Michelin : Joël Robuchon, souvent considéré comme l’un des plus grands chefs cuisiniers de la planète avec Paul Bocuse, est mort à l’âge de 73 ans, a appris Paris Match. Ce fils de maçon a eu deux vocations dans sa vie : la religion, au point de faire le séminaire à 12 ans à Mauléon, dans les Deux-Sèvres, et la grande cuisine. Pour l’anecdote, il est tombé dans la marmite de la gastronomie en aidant en cuisine les religieuses. Il fera son apprentissage de pâtissier au Relais de Poitiers à Chasseneuil-du-Poitou auprès du chef Robert Auton puis découvrira et améliorera la Nouvelle cuisine avec Jean Delaveyne. Sa carrière est fulgurante : à 28 ans, il devient chef cuisinier de l’hôtel Concorde Lafayette, deux ans plus tard il est nommé Meilleur ouvrier en France. En 1978, il décroche ses deux premières étoiles au Guide Michelin alors qu’il était chef cuisinier de l’Hôtel Nikko à Paris.

Lire aussi > Vincent Ferniot : « Paul Bocuse était à la cuisine ce que Johnny était à la musique »

Trois étoiles en 1984

Dès lors, il est de toutes les grandes tables. En 1984, il touche le Graal et obtient trois étoiles Michelin pour son restaurant Jamin à Paris puis monte un véritable empire de la Nouvelle cuisine qui l’emmènera dans le monde entier, avec pour principal concept une cuisine ouverte, inspiré de ce qu’il a découvert au Japon. Retraité des fourneaux dès 1995 même si sa célèbre purée Robuchon est proposée dans les plus grands restaurants de la planète, il aura aussi l’intuition que la gastronomie peut un formidable produit télévisuel. De « Cuisinez comme un grand chef » sur TF1 à la chaîne Gourmet TV, d’une participation fréquente à « Masterchef » ou « Top chef » à l’émission « Bon appétit bien sûr » sur France 3, Joël Robuchon n’aura de cesse de prêcher la bonne parole culinaire, lui qui voulait devenir prêtre à l’adolescence.

CIM Internet