Quand une ville entière se motive pour perdre 100 000 kilos

Quand une ville entière se motive pour perdre 100 000 kilos

En Espagne, la ville de Naron a décidé de se "serrer la ceinture" comme un seul homme. | © Unsplash

Food et gastronomie

Près d’un quart de la population de Naron, une petite ville de Galice, est en surpoids. Mais plus pour longtemps !

En Galice, on mange bien. Trop bien même. Les habitants de Naron le savent mieux que personne avec leur alimentation riche en charcuterie et en friture. Et ici, 9 000 des 40 000 habitants sont en surpoids et 3000 souffrent d’obésité. La ville a donc décidé de se « serrer la ceinture » comme un seul homme. L’objectif ? Perdre 100 000 kilos en 2 ans.

Troquer sa blouse pour des baskets

Cette initiative de santé publique a notamment été portée par Carlos Pinerio, un médecin généraliste de 63 ans inquiet de l’état de santé de ses patients. Il a lui-même subi un infarctus à l’âge de 45 ans. « Le climat pluvieux fait que l’on reste beaucoup chez soi, avec une ingestion de calories quotidiennes très importante », avoue-t-il à l’AFP. Au menu : activité physique, footing et régime. Un programme auquel s’adonne aujourd’hui un dixième de la population.

Unsplash

Lire aussi > « Keto Diet » : Le régime à base de gras qui cartonnne dans la Silicon Valley et à Hollywood 

Les restaurants changent leur carte

Les restaurateurs du coin aussi ont décidé de jouer le jeu. 18 établissements se sont engagés à proposer des plats bien moins caloriques à leurs clients. « Je remplace le sel par des algues, des infusions de poissons ou une simple moule déshydratée, et le beurre par de l’huile d’olive », détaille ainsi un chef qui trouve l’inspiration du côté de l’océan Atlantique qui borde la ville. Les habitants, eux, voient déjà les résultats. Certains ont même déjà perdu une douzaine de kilos depuis qu’ils ont commencé à changer leur mode de vie. Un exemple à suivre ?

CIM Internet