Paris Match Belgique

Le Vin de Liège, premier vin belge sacré aux Vinalies internationales à Paris

En attendant le printemps, on dabe ! | © Facebook Vin de Liège

Food et gastronomie

Pour la première fois depuis la création de ce concours français, un vin belge vient de remporter à Paris une médaille d’or pour la 23e édition des « Vinalies Internationales ».

Les Vinalies ont été créées en 1994, à l’initiative de l’Union des Œnologues de France, un syndicat professionnel. Organisé du 24 au 28 février, le concours rassemblait 150 dégustateurs venus d’une quarantaine de pays. Plus de 3 500 échantillons provenant du monde entier ont été testés et commentés, pour attribuer 325 médailles d’or et 725 d’argent. Et pour la première fois, un vin belge est reparti avec la médaille d’or : le Vin de Liège.  Car malgré une culture de la vigne difficile en Belgique en raison de son climat et la supplantation de la bière, elle n’est pas impossible et reste encore assez méconnue. Pourtant, plusieurs AOC belges existent depuis plusieurs années, ainsi qu’une petite centaine de viticulteurs belges en Flande et en Wallonie, selon le SPF Economie, et a encore quelques difficultés à s’exporter.
Le lauréat du concours « Vinalies » est donc un vin blanc demi-sec dénommé « Notes Blanches 2015 », produit par la coopérative « Vin de Liège », installée aux portes de Liège à Heure-le-Romain (Oupeye) depuis le 21 décembre 2010. Le vin primé est constitué d’un assemblage de cépages muscaris et solaris. Décrit comme expressif et marqué par un équilibre entre douceur et fraîcheur, il est élaboré en transition vers l’agriculture biologique. Le Vin de Liège se veut « devenir un domaine viticole de référence en Wallonie et en Belgique ».

Lire aussi > Vers l’infini et au-delà : Liège à la conquête de l’espace

Créée au départ de l’ASBL à vocation sociale La Bourrache -entreprise de formation qui exploite des terrains sur les hauteurs de Liège-, la coopérative a construit en 2014 un chai utilisant les techniques modernes de vinification et dont l’architecture s’intègre dans son environnement : « Les coteaux de la Citadelle, ainsi que les terrains situés dans la vallée de la Meuse, ont été, historiquement, consacrés à la production de vin. Le projet a rapidement dépassé le cadre de cette asbl afin d’une part, de rassembler de nombreuses forces vives et d’autre part, de créer un réel projet économique d’envergure » peut-on lire sur le site du domaine. Six cépages ont été plantés sur les douze hectares de vignes, à savoir les cépages blancs, Johanniter, Solaris, Souvignier gris et Muscaris et les cépages rouges Cabernet Cortis et Pinotin : « La gamme de vins comporte principalement des vins blancs sec et fruité, ainsi qu’un vin blanc plus doux et aromatique. Jusque 2018, les cépages rouges seront vinifiés en vins rosé. Un vin rouge sera réalisé lorsque la concentration des raisins le permettra. Un vin effervescent fera également partie de notre production. C’est pour nous l’opportunité de produire un vin typé « Liégeois » ». Les premières vendanges de la coopérative Vin de Liège ont été effectuées en 2014 et ont produit 25 000 bouteilles, mais l’ambition des responsables du Vin de Liège est d’atteindre les 100 000 bouteilles par an.

(Avec Belga)

CIM Internet