Paris Match Belgique

Viande de bœuf : Peut-on faire confiance aux labels de qualité ?

Boeuf

Selon la VRT, Colruyt est conscient du problème mais la viande au label "Belbeef" continue d'être vendue. | © Stijn te Strake / Unsplash

Food et gastronomie

Un tiers de la viande de bœuf  dans nos supermarchés serait d’origine inconnue. Faut-il s’inquiéter ? 

 

En principe, le label « Belbeef », qui se trouve dans nos supermarchés garantit un élevage, un traitement et une transformation belges. Sauf qu’une enquête de la Fédération belge de la viande (Febev) dont VRT Nieuws a pu prendre connaissance, a révélé qu’un tiers de la viande bœuf qui affiche le label n’est pas tracé. Les révélations de la chaîne flamande ont provoqué énormément d’inquiétudes, vis à vis desquelles la Febev s’est voulue rassurante, dénonçant une « mauvaise interprétation » de l’inquête. Peut-on avoir confiance envers le label de qualité ? 

Lire aussi > La viande est-elle passée de mode ?

Traçabilité

L’origine de la viande de bœuf est normalement très claire : le numéro tatoué sur l’oreille de chaque bête se retrouve sur le numéro de lot inscrit sur l’étiquette de l’emballage dans tous les supermarchés. Les abattoirs doivent normalement conserver l’oreille de chaque animal afin de garantir la traçabilité. À partir de ce système, « Belbeef » – le label de qualité de la Febev – garantit au consommateur qu’il mange bien un morceau de viande 100% belge. Pour une enquête, la fédération a mené un exercice de traçabilité pour vérifier si le système fonctionnait bien. Par le biais de prélèvements ADN de la viande dans les rayons des grandes surfaces, ils ont pu déterminer si les codes de provenance et la viande à laquelle ce numéro correspondait concordaient effectivement.

Lire aussi > Viande de brousse : Le trafic illégal qui explose … via la Belgique

Les résultats ont indiqué que seules 18 oreilles étaient disponibles sur les 34 prélèvements, alors que la mesure est obligatoire. Parmi celles-ci, seules 12 affichaient une concordance. D’après les contrôles de l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca), les problèmes d’étiquetage et de traçabilité dans les abattoirs apparaissent dans 23% des contrôles négatifs. Dans les ateliers de découpe, cette proportion monte à 38%, et même à 54% dans les chambres de congélation. Ces chiffres inquiétants ont suscité une vague d’indignations après avoir été énoncés par la VRT, et ont valu à Cloruyt et Delhaize, qui continuent à vendre les viandes étiquetées de ce label, d’être pointés du doigt par la VRT.

Boeuf
© Unsplash

Nuance

Mais la Febel a voulu mettre en garde contre des raccourcis et les mauvaises interprétations :  « Dans le processus de traitement, la viande passe par différentes chaînes et se mélange avec celle d’autres boeufs. Le numéro de lot sur le label se rapporte à plusieurs animaux, pas à un seul », a précisé Michael Gore, l’administrateur délégué de la Febev. Le fait que ce numéro ne soit pas lié à un animal spécifique ne pose pas de problème lorsque la viande doit être retirée des rayons, a-t-il ajouté : « Dans ce cas, le lot entier est toujours détruit. Par le passé, il est souvent arrivé que l’on détruise plus de viande que nécessaire ». La Febev a également souligné que l’enquête n’a pris en compte que les oreilles tatouées disponibles. M. Gore pointe dès lors la qualité de l’enquête interne à son institution. Selon lui, les oreilles des bovins abattus sont correctement conservées, comme l’exige la Loi. « Le problème, c’est que tout le monde n’a pas transmis les pièces à temps pour l’enquête, cela ne veut pas dire qu’elles n’existaient plus. L’analyse n’a été effectuée qu’avec les oreilles qui ont été envoyées dans le délai imparti ».

Le secteur de la viande estime donc que la chaîne de production est trop complexe pour un simple examen de traçabilité. Pas sûr que l’argument suffise à dissiper les inquiétudes. Un examen de plus grande ampleur sera mené au cours des prochains mois par la fédération. Suspense.

Avec Belga

Mots-clés:
viande label boeuf belbeef
CIM Internet