Paris Match Belgique

Beaujolais nouveau : les 11 choix d’Eric Boschman

Bonne nouvelle, le beaujolais est de retour, du côté clair de la force. | © DR

Food et gastronomie

Croyez-moi, dans ce vin-là, comme dans tous les autres, il existe de belles et bonnes choses. Voici une sélection de bonnes petites bouteilles qui rendent heureux. Elle est pas belle la vie alors que dehors c’est l’hiver qui arrive ?

 

Du vin ! 2018

C’est vraiment très bon, délicat, en finesse. Le genre de vin qui met tout le monde d’accord autour de la table. Impossible de ne pas l’aimer. 18/20

Jean-Marc Burgaud – Beaujolais Villages Nouveau – Le Chemin des Vignes – 12€ 

Lire aussi : Cessons le beaujolais-bashing, prenons juste le plaisir

Beaujolais Villages Nouveau 2018

Beau nez plein de d’épices et de fruits noir. C’est le gamay qui s’exprime en plein. En bouche c’est fruité et rond, avec une belle ligne fraîche. C’est un de mes préférés régulièrement. Une patte qui s’exprime dans l’élégance et la délicatesse. Bref, c’est superbe 19/20

Karim Vionnet – 12€ – Le Chemin des Vignes

 

Ma cuvée 2018

Bel habillage, enfin original, mais nez très fermé et bouche du même genre, ce qui est un comble pour un vin nouveau. Un peu en dessous de mes espérances. 14/20

Bio – Domaine Jean-Gilles Chasselay – 12,80€ – Mig’s

Lire aussi > 15 vins d’automne par Eric Boschman

La Marduette 2018 bio

Ça j’adore. C’est fin, élégant. Avec un peu de carbonique encore perceptible en bouche, ce qui rend le vin un peu acidulé et rêche en fin de bouche. Si vous avez du jambon, des terrines, du gras quoi, ce sera parfait. 17/20

Famille Chasselay – 14,80€ – Mig’s

 

Récolte 2018 

Très marqué par la fraîcheur, attaque vive, groseilles, framboises. Facile mais manque de rondeur. Très linéaire. 13/20

Beaujolais Nouveau – 3,69€ – Colruyt

 

Beaujolais primeur 2018

Château de Vaurenard très jolis petits fruits, ça éclate en bouche, avec les notes épicées en suite comme il se doit. Belle longueur. Très jolie surprise. 17/20

Vieilles vignes – Château de Vaurenard – 5,99€ – Colruyt

 

Beaujolais Nouveau 2018

Joli ça : tannins fins, le fruit est bien équilibré. C’est bien mûr sans lourdeur, il y a du jus ça m’éclate bien. Ça manque peut-être un peu de saucisson quand même 16/20

Cave des vignerons des Pierres Dorées – 4.89€ – Cora

 

Beaujolais Villages Nouveau 2018

Joli nez mais la bouche est un peu hard. La banane n’est pas mûre. Bon ici on a de la fraîcheur en bouche mais les tannins sont un peu raides et verts. 14/20

Château des Loges – 5.29 € – Cora

 

Beaujolais Nouveau rosé 2018

C’est une magnifique surprise. Il faut dire qu’avec la lumière actuelle, cet été indien qui n’en finit pas de ne pas finir, un rosé c’est un peu un clin d’œil à l’été et aux fêtes entre potes. Et en plus ce rosé ci a du goût, de la couleur et une belle bouche bien riche. Bref c’est plutôt vachement bon. 17/20

Les Pierres Dorées – 4.79€ – Cora

 

Beaujolais Primeur Delhaize

Ca c’est très bon, rond plein de fruits, gras, un peu lactique avec des touches de yoghurt. En fait très accessible. Le genre de pinard auquel on s’attend et qui est parfait à partager entre potes sans se ruiner. 17/20

2018 – Gamay – 4.19€ – Delhaize

 

Beaujolais Château Talancé 2018

Un beaujolais nouveau de belle facture. Classique si tant est que ce genre de vin puisse être classique mais avec tout ce que j’ai eu l’occasion de goûter sur cuve cette Année, il est très représentatif du millésime dans la partie septentrionale de la France. C’est à dire vachement gourmand, fruité sans lourdeur. J’aime bien. 18/20

Château Talancé 2018 – 9,10€ – Les Domaines qui montent 

CIM Internet