Paris Match Belgique

« Tartine et Boterham » sort un guide qui recense 60 boulangeries artisanales à Bruxelles

boulangeries artisanales bruxelles

Image d'illustration. | © Unsplash / Roman Kraft.

Food et gastronomie

Une belle initiative pour trouver du « vrai bon pain » dans notre capitale.

L’ASBL « Tartine et Boterham », qui recense en ligne les boulangeries et pâtisseries artisanales de Bruxelles, vient de sortir un guide reprenant les 60 adresses de qualité des 19 communes, gérées par des professionnels travaillant encore à l’ancienne ou des jeunes engagés qui innovent. 2018 a vu s’ouvrir de nombreux nouveaux commerces, a indiqué jeudi l’instigateur du projet Géry Brusselmans, lors d’une conférence de presse qui avait lieu dans une enseigne créée depuis deux mois, « La Boule », à Saint-Gilles.

boulangeries bruxelles
Capture d’écran / © Tartine et Boterham.

Sur le millier de boulangeries que compte la région de Bruxelles-Capitale, seules 6% sont artisanales. « La plupart sont en fait des dépôts de pain ou des magasins aux produits industriels réchauffés. Il n’existe pas de critères comme en France où les enseignes artisanales doivent absolument pétrir et fabriquer le pain sur place. Nous avons donc fait un travail de repérage, et ce depuis 2015 », explique Géry Brusselmans. Les boulangeries artisanales sont beaucoup moins présentes dans le nord de Bruxelles, regrette l’association.

Lire aussi > Faut-il à tout prix sauver la baguette française ?

Une flopée de nouvelles adresses

Si certaines enseignes ont fermé leurs portes, la difficulté du métier d’artisan boulanger aidant, de nouvelles adresses ont aussi vu le jour, de nombreux jeunes se lançant après avoir trouvé un modèle qui équilibre davantage vie privée et travail, à l’instar de Vincent De Troy, qui commence sa journée à 04h00 du matin et non minuit comme les anciens. « Tous mes pains sont façonnés au levain et doivent donc lever plus longtemps, durant 24 heures. Je les prépare la veille plutôt que la nuit même », explique celui qui était graphiste dans une autre vie et qui s’est essayé à la fabrication du pain il y a dix ans.

Lire aussi > Philip Andelman : de Taylor Swift à la boulangerie parisienne

« Tartine et Boterham », c’est une initiative indépendante qui avait pour ambition de répondre à une question du public bruxellois: où trouver du bon pain à côté de chez soi ? L’association, qui n’ambitionne a priori pas de s’étendre hors de Bruxelles, a déterminé des critères pour référencer, gratuitement, les véritables artisans : leur atelier se trouve à proximité du point de vente, minimum 80% de leurs produits sortent de cet atelier et l’artisan travaille avec des produits de qualité, de préférence avec des farines sans additifs.

Le guide, au prix de 10 euros, peut être commandé sur internet et est disponible dans les boulangeries recensées ainsi que dans certains magasins bio.

Avec Belga

CIM Internet