Paris Match Belgique

Les bûches de Noël qui nous donnent l’eau à la bouche

bûches

Les bûches florales de Cokoa, un délice autant pour les yeux que pour les papilles. | © Cokoa

Food et gastronomie

Ce ne serait pas Noël sans une bûche qui donne le coup de grâce à un repas déjà beaucoup trop copieux. 

« Garde une place pour le dessert ! ». À Noël, ce conseil n’aura jamais été aussi judicieux et, en même temps, aussi difficile à réaliser. Après les toasts au foie gras, les huîtres, le magret de canard et la dinde farcie, il est temps de s’attaquer à l’immanquable bûche de Noël. Glacée, chocolatée ou fruitée, chacun a ses préférences. En voici sept qui vous feront, tous, craquer.

Lire aussi > 5 recettes végétariennes pour remplacer les classiques de Noël

Les bûches élégantes du chef Julien Burlat

Il est aux commandes de la plus chic des pâtisseries d’Anvers. Au Domestic, le chef français « tout-terrain » Julien Burlat propose deux bûches irrésistibles : au chocolat avec un crémeux chocolat, nougatine grue cacao, mousse chicorée et la bûche aux framboises sur un biscuit pistache-citron vert, saupoudrée de noix de coco telles des flocons de neige. Un régal tant pour les papilles que pour les yeux.

Les bûches florales de Cokoa

En 2016, Anaïs Gaudemer crée la première « pâtisserie florale » de Bruxelles, Cokoa, en alliant ses deux passions : le sucré et le floral. Résultat : des gâteaux à la fois esthétiques, épurés et délicieux. Pour Noël, celle qui montre son talent à la télévision, lors de l’émission « Max et Vénus » sur la RTBF, propose trois bûches si belles que l’on oserait pas y planter notre cuillère. Avec une décoration aussi légère qu’une plume.

Les bûches grelots de Pierre Marcolini

Une valeur sûre sur votre table de Noël. Cette année, le maître-chocolatier Pierre Marcolini fait une nouvelle fois la part belle au cacao qu’il travaille à la perfection avec deux bûches. L’une classique : coque de chocolat noir Maison renfermant un biscuit misérable aux amandes, un praliné croustillant aux noisettes du Piémont et une mousse légère au chocolat noir. L’autre plus sucrée : coque de chocolat blanc Maison, biscuit misérable au amandes, insert coulant à la framboise et à la cerise et mousse meringuée parfumée à la rose et aux fruits de la passion. Le tout surmonté de grelots de chocolat noir ou blanc maison, ou au praliné nougat à la fleur de Sel de Maldon.

Lire aussi > Oui, le cacao pourrait disparaitre… mais pas pour les raisons que vous pensez

Les bûches monochromes de Joost Arijs

Piémont, cassis, exotique, pécan, java et yuzu… Les bûches du chef pâtissier Joost Arijs ont chacune leur saveur… et leur couleur. À Gand, le chef passé notamment par les cuisines de Hof van Cleve*** propose également des gâteaux glacés en forme de bonhomme de neige, d’igloo et d’ours polaire, mais aussi des montages de mendiants ou de boules de glace en forme de sapin de Noël. Idéal pour celles et ceux qui ont une overdose de bûches.

Les bûches traditionnelles de Debailleul

Parfois, il vaut mieux miser sur les classiques. À Bruxelles, le chocolatier-pâtisserier-glacier Debailleul propose cinq bûches savoureuses, deux glacées et trois gâteaux dont une nouveauté nommée Agathe qui fait figure d’exception : biscuit au spéculoos, compotée de myrtille avec éclats de marrons, mousse aux marrons. Le tout enrobé d’un glaçage de chocolat au lait.

 

View this post on Instagram

 

Et vous, quelle bûche sera sur votre table cette année? #debailleulbrussels #tasteofbelgianjoiedevivre

A post shared by DEBAILLEUL (@debailleul.be) on

Les bûches nostalgiques de Brian Joyeux

Dans le respect des traditions, le chef pâtissier d’origine parisienne Brian Joyeux présente dans sa boutique bruxelloise trois gâteaux par jour et d’autres petites douceurs sucrées. Pour Noël, le chef formé par le pâtissier renommé alsacien Christophe Felder propose deux bûches qui raviront petits et grands : « souvenirs d’enfance » aux brownies noisette ainsi que « Carrousel » avec un biscuit amande citron et une crème brûlée à l’orange.

Les bûches glacées de Capoue

Doit-on encore présenter Capoue ? Pour les fêtes de fin d’année, l’artisan-glacier qui transmet depuis 70 ans son savoir-faire présente une ribambelle de bûches glacées. Dix pour être plus exact, qui plairont à tous les palais et même les gluten free. Tiramisu et spéculoos, dame blanche, brésilienne, caramel salé, fleur de lait et cookies… Difficile de faire un choix !

capoue
© Capoue
CIM Internet