La moitié des adultes qui prétendent avoir des allergies alimentaires n’ont rien

La moitié des adultes qui prétendent avoir des allergies alimentaires n’ont rien

Image d'illustration. | © Unsplash

Food et gastronomie

C’est le résultat pour le moins étonnant d’une nouvelle étude américaine.

Vous vous êtes persuadés que vous êtes allergique au gluten ? Il est fort possible que cela ne soit pas du tout le cas. Une étude publiée le 4 janvier sur la plateforme JAMA Network Open et relayée par Numerama, démontre qu’environ 50 % des adultes qui avancent avoir des allergies alimentaires n’en ont en pas.

Intolérants plus qu’autre chose

Sur 40 000 Américains interrogés par les chercheurs, près d’un cinquième (19%) d’entre eux affirmaient être allergiques à un aliment. En réalité, ils n’étaient que 10,8 % à être véritablement hypersensibles. Ces derniers présentaient des symptômes tels que des difficultés respiratoires ou des chocs anaphylactiques. Aux Etats-Unis, les allergies aux crustacés, au lait et aux noix sont d’ailleurs les plus répandues.

Unsplash

Lire aussi > L’orthorexie : de l’obsessions de « manger sain »

« Il est primordial de prendre rendez-vous avec médecin pour établir un diagnostic avant de mettre certains aliments de côté pour de bon », souligne Ruchi Gupta, coauteure de l’étude. Elle ajoute que la compréhension des symptômes et de leur fonctionnement est aussi essentielle. À bon entendeur.

CIM Internet