Paris Match Belgique

Avis aux gastronomes : Massimo Bottura va lancer une luxueuse auberge autour de son univers

massimo bottura

Le chef italien aux trois étoiles est un boulimique de travail. | © Netflix, "Chef's Table".

Food et gastronomie

Un verre de Lambrusco dans une main, du parmigiano dans l’autre, on en salive déjà.

Celui qui est à la tête de l’Osteria Francescana, sacré meilleur restaurant du monde selon le prestigieux magazine Eater, se lance dans l’hôtellerie avec l’ouverture d’un luxueux bed and breakfast en Italie. Pensé comme le prolongement de son bébé triplement étoilé, la luxueuse auberge est nommée Maria Luigia, en hommage à la mère de Massimo Bottura, nous apprend le Wall Street Journal Magazine.

Lire aussi > Le Bocuse d’Or, le plus éblouissant des concours de cuisine

Minimum 455 euros la chambre

C’est dans les environs de Modène, en Émilie-Romagne et à quelques kilomètres de son restaurant à la réputation qui n’est plus à faire, que le chef italien a choisi de lancer son nouveau-né. Au printemps, Massimo Bottura et Lara Gilmore, son épouse, inaugureront les douze chambres installées sur un domaine de douze hectares. Attention, le portefeuille risque d’en prendre pour son grade : les prix des chambres débutent à 455 euros la nuitée.


À la fin du séjour, les chanceux qui auront profité de cet écrin toscan se verront offrir la chance d’obtenir un siège dans le restaurant. L’occasion de s’offrir une expérience complète et luxueuse autour de l’univers du chef, mais pas seulement.

Lire aussi > Des femmes dans le club très masculin des coupeurs de jambon en Espagne

La somptueuse demeure fraîchement rénovée, dont le magazine gastronomique italien Gambero Rosso a publié les premières photos en exclusivité, a tous les atouts pour faire vivre une expérience hors du commun : piscine, courts de tennis et, surtout, des œuvres d’art de Matthew Barney, Tracey Emin ou encore Andy Warhol, ajoute Food & Wine. Et, « certo », une option cours de cuisine sera également disponible. Comme l’annonce le magazine du quotidien américain, l’arrivée des invités se fera un verre de lambrusco à la main et un peu de parmesan dans l’autre. Massimo Bottura poursuit donc son rêve toscan, à la conquête de nos papilles et à l’éveil de nos autres sens.

CIM Internet