Paris Match Belgique

Ne confondez pas concours de Sommelier et Roi des bleus

Il y a 66 sommeliers présents à Anvers. Des bêtes de compét' ! | © Nick Karvounis/Unsplash

Food et gastronomie

Les sommeliers doivent tout savoir sur le vin mais pas que…

Un concours de sommellerie est essentiellement théorique. Et l’édition de cette année ne fait pas exception. Depuis ce lundi 11 mars, les candidats affrontaient la première épreuve à l’issue de laquelle ont été désignés 19 demi-finalistes hier matin. Même s’il y avait quelques candidats désignés « favoris » par la rumeur et au vu de leurs performances respectives précédentes, il était impossible de se prononcer avec certitude dans des pronostics. Tout le monde espèrait, et les Belges un peu plus que les autres, que son candidat sera de la partie. Et bonne nouvelle pour nous, Antoine Lehebel (sommelier au restaurant bruxellois Bon-bon), qui représentait la Belgique au concours, s’est qualifié hier aux côtés de 18 candidats pour la demi-finale.

Lire aussi >> Au fond, pourquoi boit-on du vin ?

60 questions, 60 minutes

La compétition est dominée, jusqu’à la finale, par les questions théoriques. Il faut bien se dire qu’à ce niveau de compétition, l’essentiel des compétiteurs se tient dans un mouchoir de poche au point de vue technique. Il faut donc trouver des questions plus pointues. Au menu de cette édition, dans les éliminatoires, entre autres bien entendu parce qu’il y a 60 questions auxquelles il faut répondre en 60 minutes, une question à propos de bière. 10 bières, 10 pays, définir d’où viennent chacune. La même chose pour des whiskies.

Le vin étant décidément un produit universel, une question assez ardue concernait la Chine : placer dans la bonne province dix domaines viticoles chinois ou encore nommer les quatorze communes chypriotes autorisées à utiliser l’appellation Commandaria. Pour rappel, un sommelier s’occupe de tout ce qui est liquide dans un restaurant : de l’eau au café en passant par les vins, le thé, les alcools, la bière sans oublier les cigares, qui ne sont pas liquides mais qui s’élaborent de la même manière que les vins.

CIM Internet