Paris Match Belgique

Là où les burgers végétariens convaincront tous les amateurs de viande

Burger

Be Burger fait rimer bonne cause et bonne bouffe. | © Be Burger

Food et gastronomie

En plus de proposer une carte fournie avec de succulents burgers végétariens, les restaurants Be Burger ont décidé de faire un geste supplémentaire pour la planète en replantant des arbres.

 

En tant qu’amateur de viande souhaitant diminuer sa consommation de bidoche pour le bien de la planète, il est difficile de résister à un burger. L’entrecôte aussi, n’en parlons pas. Mais dans un restaurant de burgers, cette dernière pièce de boeuf est plutôt rare. Le summum de la junk food est lui par contre logiquement omniprésent. Cheese et bacon, poulet et guacamole, gorgonzola et champignons… Les combinaisons semblent toutes plus alléchantes les unes que les autres. Et au fond de cette liste remplie de burgers de boeuf et de poulet, se trouve souvent un seul burger végétarien. Deux pour les chanceux, zéro pour les puristes bornés. Difficile alors de choisir cette unique option. La raison prend rarement le dessus sur l’estomac puisque, horreur, ce burger veggie contient de la coriandre ou n’importe quel aliment qui vous débecte. Ceci est bien sûr une piètre excuse, mais va alors pour un double. Quitte à craquer autant le faire à fond.

Lire aussi > 5 adresses où manger les plus délicieux burgers à Bruxelles

Végétarien, mais pas au détriment du goût

Ceci est dorénavant de l’histoire ancienne. Si certains établissements, comme Ami à Flagey, évitent toute tentation en ne proposant que des burgers sans viande, d’autres ont décidé de doubler leur carte version végétarienne. C’est le cas du Be Burger. Dans ses sept restaurants, l’enseigne a choisi de décliner entièrement son menu avec des burgers à base de Quorn, ce substitut à la viande cet ingrédient composé exclusivement de micro-protéines végétales au goût neutre, dont la texture s’apparente fortement à celle du poulet. À l’exception de la viande, les ingrédients de leurs plats signatures restent les mêmes. Résultat : on oublie totalement que l’on mange végétarien.

burger
Le Veggie New York. © Be Burger

Manger des burgers tout en protégeant la planète

En utilisant cette alternative végétale en cuisine, Be Burger ne tente pas de rendre sa clientèle 100% végétarienne. Ce qui ferait fuire les carnivores un peu butés. Le but est plutôt de la sensibiliser à la cause environnementale et de porter son intérêt vers des régimes variés dits flexitariens. La démarche écologique de la chaîne ne s’arrête pas à l’option « avec ou sans viande », qui ne vous coûtera pas plus cher. La marque se veut également exemplaire en termes d’empreinte carbone. Pour la calculer (et la diminuer), elle a fait appel à CO2 Strategy, membre actif de l’Association des Professionnels en Conseil Climat. « Pointer les habitudes à changer, trouver des alternatives, appliquer les changements, autant de démarches que seule l’équipe peut relever et autant de nouveaux réflexes que chaque poste doit intégrer », explique dans son communiqué Be Burger à propos de l’importance d’impliquer chacun des membres de l’équipe. « Les canettes, les pailles en plastique ou emballages de burgers en papier paraffiné seront entre autres, supprimés et remplacés par des substituts écoresponsables ».

Lire aussi > Les arbres, « notre arme la plus puissante » dans la lutte contre le réchauffement climatique

L’enseigne s’est également engagée à planter 80 000 arbres à Madagascar avec l’ASBL Graine de vie, une association bénévole qui se bat pour repeupler les forêts malgaches. « Madagascar qui a été déforestée à plus de 90%, est l’une des grandes victimes de ce fléau qui représente 20% du réchauffement climatique de la planète, soit 10 fois plus que le trafic aérien », souligne l’établissement. Les clients sont alors invités à s’allier à la cause écologique en achetant un ou plusieurs arbres à planter. En offrant cette possibilité, Be Burger met le durable à la carte.

Mots-clés:
arbres burger végétarien
CIM Internet