Paris Match Belgique

Cyril Lignac tacle violemment le Guide Michelin après la fermeture de son restaurant étoilé

Cyril Lignac en 2016. | © FRANCOIS GUILLOT / AFP

Food et gastronomie

Le chef français a poussé un bon gros coup de gueule dans Le Monde.

« Aujourd’hui, on vit dans une période de transparence, et ils n’en ont pas ». C’est avec un goût amer dans la bouche que Cyril Lignac règle ses comptes dans Le Monde. Le chef français le plus célèbre du petit écran y annonce qu’il ferme les portes du Quinzième, son restaurant parisien étoilé depuis 2007. Les responsables selon lui ? Les équipes du Guide Michelin.

« Tu n’es plus chez toi »

« J’ai l’impression aujourd’hui de ne plus avancer, d’avoir lu la dernière page du livre. Et je m’interroge : est-ce que les gens ont encore envie d’un restaurant gastronomique ? », se demande-t-il avant de dénoncer la pression qui vient avec un tel statut.  « Tu n’es plus chez toi: tu fais la cuisine pour les inspecteurs. Tu as peur de perdre ton étoile, tu en veux une deuxième. Et ça, ça ne me convient plus », lance-t-il dans les colonnes du quotidien français.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by chloe (@saveursbucoliques) on

Lire aussi > Daniela Soto-Innes remporte l’absurde trophée de « Meilleure Femme Chef du Monde »

S’il précise bien ne pas être « en colère », Cyril Lignac en dit plus sur l’envers du décor, là où les brigades triment pour répondre à toutes les exigences. « On bosse dix-huit heures par jour, on tourne nos artichauts en espérant que ça plaira à l’inspecteur, on a du mal avec les factures à la fin du mois, certains chefs se mettent des prêts à des millions d’euros sur le dos pour faire un resto dont ils espèrent qu’il vaudra trois étoiles. Et le Michelin vous dit indifféremment ‘tout va bien’, ou encore ‘il faut continuer encore plus fort’, parfois les deux en même temps ! » Le chef entend donc retrouver sa liberté, même si l’horizon doit être dénué d’étoile(s).

CIM Internet