Paris Match Belgique

Canicule et barbecue : Pourquoi il faut redoubler de vigilance

Cette semaine, la tentation est encore plus grande bien entendu de réunir des amis pour faire la fiesta autour d'un barbecue maison ! | © ImageGlobe.

Food et gastronomie

En cette période de vague de chaleur, l’Afsca prodigue ses conseils pour profiter d’un barbecue sans risque.


Chaleur et soleil signifient souvent barbecue entre amis ou en famille. Pour en profiter sans risque et éviter de se retrouver chez le médecin le lendemain, l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) diffuse quelques conseils partiques. Qui dit barbecue, dit viandes grillées. Or, avec ces fortes chaleurs, il faut être bien attentif à la fraîcheur des préparations.

« Les bonnes pratiques commencent au magasin », lors de l’achat souligne l’Afsca. Les ingrédients frais ne doivent être achetés qu’à la fin des courses, ce qui évite de les laisser chauffer dans la voiture pendant les autres emplettes. Organiser en fonction vos courses !

Eviter les flammes de l’enfer…

Attendre que les braises soient grises…. ©EPA/ROLF VENNENBERND

Une fois chez soi, la température du frigo doit être réglée entre 4 et 5 degrés. Si le réfrigérateur est plein, le niveau de refroidissement devra être plus élevé. Devant le grill, il faut à tout prix empêcher les flammes d’atteindre la viande « car des substances nocives et potentiellement cancérigènes peuvent alors se former: les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) ».

Et ce n’est pas tout, la combustion des protéines entraîne la production d’amines aromatiques hétérocycliques, des AAH reconnus comme cancérigènes également…

Si les braises ne sont pas grises, inutile de déposer les saucisses, brochettes et autres ailes de poulet sur la grille, mieux vaut continuer de prendre l’apéro, recommande l’Agence. Le maître du barbecue devra être particulièrement attentif aux marinades et viandes grasses, dont les graisses peuvent couler sur les braises et raviver les flammes.

Enfin, cela peut paraître logique mais il est cricuail d’éviter de manger les parties trop brûlées voire carbonisées de votre viande cuite au barbecue.

Lire aussi >Voici comment (mieux) gérer la canicule au volant

Décongeler mais pas n’importe comment

Les restes pourront être réchauffés plus tard si la viande grillée a bien été conservée au frigo. Il vaut mieux la réchauffer dans une poêle ou au four. Par ailleurs, les viandes, poissons ou légumes devront être décongelés au frigo ou au micro-ondes, jamais à température ambiante, prévient l’Afsca.

Privilégier les viandes maigres

Qui dit flammes, dit forcément graisses… Limitez au maximum la chute de graisses provenant de la viande sur les braises. Privilégiez dès lors les viandes maigres ou retirez les morceaux de gras avant la cuisson.

Avec Belga

Mots-clés:
barbecue afsca danger
CIM Internet