Paris Match Belgique

La Maison Perrier-Jouët, deux cent ans d’histoire et de bulles

perrier jouët champagne cuvée blason rosé grand brut epernay

Une Maison qui existe depuis 1811 et qui possède les plus anciennes bouteilles au monde !

Food et gastronomie

La maison Perrier-Jouët est une très ancienne propriété située sur la commune d’Epernay, en Champagne. Sa création date de quelques années avant la chute de… l’empereur Napoléon à Waterloo. Comme pour de nombreux champagnes, cette marque de prestige se développe de plus en plus sur le continent asiatique. 

 

Par Laurent Depré

La maison a récemment convié les médias à Amsterdam pour lui faire découvrir le nouveau style de la bouteille de ses produits emblématiques Blason Rosé et Grand Brut. Des cuvées qui se parent aujourd’hui d’un nouveau design, en accord avec le patrimoine culturel et historique de Perrier-Jouët.  « À l’heure où la plupart des maisons de Champagne changent la forme de leurs contenants, Perrier-Jouët revient à la forme originelle de sa bouteille. Le nouveau flacon, avec son col élancé et ses formes légèrement arrondies, évoque le style sensuel et féminin du champagne Perrier-Jouët. L’anémone, fleur emblématique de la Maison, a été repensée pour la nouvelle bouteille », expliquait-on à cet événement.

perrier jouët champagne cuvee blason rosé grand brut
Le nouveau design de la bouteille Blason Rosé… ©Perrier-Jouët

Le chef de caves de la maison Perrier-Jouët depuis 1993, Hervé Deschamps, présent, nous a longuement et avec passion commenté la dégustation du Grand Brut, fleuron de la propriété. « En premier nez, vous sentez les fleurs de printemps : acacias, aubépines, sureaux… En second nez, on est davantage sur des fruits blancs. C’est parfait pour démarrer un repas, en entrée et en apéritif. Toute la philosophie et l’ADN de la marque Perrier-Jouët s’y retrouvent : floral, élégant, charmeur. C’est un excellent résumé ».

Lire aussi >Le champagne se met au vert

Il ne se prive pas d’accompagner notre dégustation du Blason Rosé et du Belle Époque par d’autres de ses judicieux commentaires. « Le Blason, c‘est un champagne très riche avec une permanence du goût en bouche. Et ce n’est pas du tout agressif. C’est parfait pour l’après-manger. À présent, goûtez toute l’élégance du pinot noir sur le Belle Époque 2012… Il dégage des arômes forts après six années en fût sans aucune agressivité non plus. C’est juste parfait pour accompagner poissons ou desserts.  »    

La gamme des Perrier-Jouët comporte donc le Grand Brut mais également d’autres merveilles telles que Belle Époque, Blason Rosé, Blanc de blancs. Le domaine s’étend sur quelque soixante-cinq hectares et occupe soixante-cinq salariés. La maison fait partie du groupe Pernod-Ricard.

La Belgique, l’oubliée

De l’aveu même d’Hervé Deschamps, le marché belge n’a été que trop délaissé. Malheureusement… « C’est vrai que nous passons surtout par des cavistes, des restaurants et quelques foires pour le territoire belge. Mais, mis à part cela, nous ne faisons pas assez. Et c’est dommage vu l’amour des Belges pour le champagne. Chaque week-end, nous voyons débarquer dans toutes les caves de la région de nombreux compatriotes à la recherche de bons produits en ligne directe. En Europe, c’est surtout au Royaume-Uni que nous exportons le plus. Il faut savoir que pendant longtemps le champagne y était consommé comme du vin ».

©Laurent Depré

Mais, depuis quelque temps déjà, c’est en Asie que cela se passe. Et le Japon est le premier pays en terme de vente sur le continent. « C’est aussi un pays de gastronomie, comme la France. Et la présence dans la cuisine nippone de nombreuses recettes à base de poisson cru donne toutes les chances au champagne de trouver une place privilégiée dans les menus. Et un verre de champagne se mariera tout aussi parfaitement avec un plat de tempura », affirme le maître-cave. « La Chine est un marché en gestation aussi. Il y a de plus en plus de chefs qui ont suivi un cursus en Europe et qui ramènent l’idée d’accompagner les mets chinois avec du champagne. Mais, nous sommes encore en pleine phase d’éducation » souligne Hervé Deschamps, l’oeil malicieux.

Une récolte 2019… compliquée !

À quelle qualité de champagne cuvée 2019 peut-on s’attendre ? L’année n’a pas été de tout repos, d’un point de vue climatique. Notre interlocuteur prend le temps de répondre car rien n’est certain. « Au printemps, nous avons été victimes du gel. Il avait fait beau de manière précoce ensuite le froid est venu détruire les bourgeons à peine sortis. Ensuite, quarante degrés en juillet… C’est un record de température que la Champagne a connu lors de l’été 2019. Une partie des raisins a été grillée tout simplement. Cela a touché la côte des blancs. Les pluies du mois d’août ont néanmoins permis de sauver ce qui pouvait l’être sur nos parcelles ».

Le chef de cave chez Perrier-Jouët, Hervé Deschamps. ©AFP PHOTO / FRANCOIS NASCIMBENI

Les vendanges achevées fin septembre, les mois à venir seront déterminants. C’est la période dite de « fermentation-dégustation » qui s’étale de décembre à mi-février. Pour parvenir à jauger quel sera le vrai potentiel du champagne. Et si la maison privilégiera un brut millésimé ou non.

perrier jouët champagne epernay cuvée
©Perrier Jouët

Son métier l’amène, tout naturellement, à côtoyer au quotidien la nature et à être dépendant d’un climat qui inquiète tant la planète entière. « Pour moi, j’y vois plusieurs éléments. Il se passe clairement quelque chose. Je le remarque aux insectes nouveaux sur nos terroirs et aux oiseaux qui hivernent de plus en plus chez nous… Ensuite, nous devons au mieux limiter notre action sur la nature en tant que viticulteurs, c’est une obligation. Comment pouvons-nous nous adapter au mieux à cette évolution climatique ? Dans l’histoire de l’humanité, il y a toujours eu des déplacements, des migrations. L’homme s’est adapté sans cesse. Enfin, ce qui m’inquiète profondément c’est l’accélération indéniable des changements climatiques.»

Ces cuvées sont disponibles auprès de cavistes comme La Casa Del Habano à Bruxelles. Vous pouvez également découvrir les Champagnes Perrier-Jouët aux restaurants Brugmann, Louis XV, The Avenue, Le Floyd’s et au Bois Savanes.

Mots-clés:
champagne Vins
CIM Internet