Paris Match Belgique

Ce détail qui permet de reconnaître une vraie baguette de pain artisanale

Image d'illustration. | © Unsplash / Sergio Arze

Food et gastronomie

Avec ce précieux conseil, vous ne vous tromperez plus. 

La baguette, la vraie, il est bien dur de s’en passer. Même quand on essaye coûte que coûte de moins en manger. Avec un morceau de fromage de Herve ou un bon américain préparé… on salive rien que d’y penser. Pour autant, il nous arrive aussi d’être profondément déçu lorsque l’on met la main sur baguette industrielle. Un récent article de Madame Le Figaro nous explique comment les distinguer.

Lire aussi > La baguette de pain : Une icône à l’Unesco ?

Premier indice ? Le croquant si cher à Cyril Lignac. C’est un élément majeur pour éviter les faux pas gustatifs. « La baguette industrielle croustille, mais ne craque pas sous la dent comme l’artisanale », glisse Frank Thomasse, le président du syndicat des Boulangers du Grand Paris, au journal français. Cependant, pas facile de mettre son conseil en pratique à la boulangerie juste avant de passer à la caisse.

Le signe d’une baguette industrielle ? Unsplash

Ce qui compte le plus, c’est l’aspect de la mie… et la taille de ses alvéoles. Il explique notamment que la fabrication industrielle « ne laisse pas assez pousser le pain et stoppe trop rapidement la fermentation. Résultat, on obtient une mie serrée avec des petits trous », explique-t-il, toujours au Figaro. On se retrouve ainsi avec une pâte fade qui a tendance à coller aux dents et au palais. Il ne reste plus qu’à vérifier tout ça lors de la pause-déjeuner.

CIM Internet