Paris Match Belgique

Le burger végé de Burger King débarque en Europe

hamburger végétarien chez burger king

Adieu la viande dans ce nouveau burger végétarien. | © Carles Rabada/Unsplash

Food et gastronomie

Histoire de contenter les amis des animaux et fans de la chaîne de fastfood.

 

Déjà testé aux États-Unis et en Suède, le hamburger végétarien de Burger King débarque aujourd’hui en Europe. La chaîne de fast-food s’inscrit ainsi (enfin) dans cette mouvance végétarienne et espère bien conquérir sa part de marché. D’après le groupe, elle devient ainsi la plus grosse chaîne de restauration rapide à offrir un hamburger végé en Europe.

Lire aussi > McDonald’s et Burger King suppriment les jouets en plastique de leurs menus

Tout bénéf

La marque confirme par la même occasion son « plus gros lancement de l’histoire de la marque », confie David Shear, président de la région Europe pour Burger King à l’AFP. Ce mardi, ce sont en effet 2 500 restaurants dans 25 pays qui ont rajouté ce hamburger à leur menu. De quoi prendre, avec ses concurrents Yum Brands et KFC, une longueur d’avance sur le célèbre McDonald’s dont la croissance ces derniers mois a pâti d’un retard dans ces burgers végétariens, rapporte l’AFP.

burger végétarien Burger King
Le burger 0% viande. ©Burger King

Burger King en a profité pour doper les ventes de ses Whooper classiques grâce à la nouvelle clientèle qui passe les porte de ce fast-food dans lequel ils n’étaient jamais allés. En faisant une entorse à ses célèbres burgers carnés et saignants, il confirme une tendance qui se généralise sur le marché mondial où les différents acteurs de l’industrie agroalimentaire se livrent une bataille pour savoir qui sera le premier, le plus grand ou le plus fort en matière de protéines alternatives.

Lire aussi > The Game Changers : le nouveau documentaire Netflix qui secoue les spectateurs

D’après JPMorgan, le marché de la viande à base de plantes pourrait atteindre 100 milliards de dollars d’ici 15 ans, dopé notamment par l’urgence climatique, car l’élevage bovin est l’une des industries les plus polluantes au monde, explique l’AFP« Le temps où les produits alternatifs (à la viande et aux produits laitiers) appartenaient à une niche de marché est révolu », révèle une étude de Deloitte. « Le marché européen des (protéines) alternatives (…) représente 40% du marché mondial », et devrait atteindre 2,4 milliards d’euros d’ici 2025 contre 1,5 milliard en 2018, ajoute Deloitte.

CIM Internet