Paris Match Belgique

Pourquoi il ne faut surtout pas se lancer dans un régime express avant les fêtes

Décryptage d'une fausse bonne idée avant Noël.

Image d'illustration. | © Unsplash

Food et gastronomie

Les régimes pré-fêtes de Noël sont une fausse bonne idée. Tout simplement.

Noël, c’est déjà dans un tout petit peu plus d’un mois. Et c’est généralement à cette période de l’année que certaines personnes souhaitent entamer un régime (drastique) pour faire face à l’orgie gastronomique qui approche à grands pas. Perdre deux ou trois kilos avant les fêtes : l’idée peut paraître alléchante. La réalité, elle, est bien moins simpliste.

Menu amer

Il s’avère qu’une alimentation soudainement trop pauvre en calories (1000 au lieu de 2000 en moyenne pour les femmes, par exemple) a plusieurs conséquences sur une courte période. Vous perdez rapidement du poids, certes, mais à quel prix pour votre corps ? « Si vous lui coupez les vivres pendant plusieurs jours, il va devoir piocher dans ses réserves et vous perdrez du poids, mais parallèlement, au bout de quelques jours ou semaines, il adaptera progressivement ses dépenses à ce que vous lui fournissez en termes de calories (à savoir trop peu) », prévenait la diététicienne Lise Lafaurie dans L’Express.

Unsplash

Lire aussi > Voici le meilleur régime à suivre en 2019

Résultat ? Notre corps, affamé, va donc avoir bien du mal à faire face à l’avalanche de gras engloutie le 24 au soir et les jours suivants. Il la stockera par instinct de survie, vous reprendrez tous les kilos dont vous vous êtes délestés, et vous en accueillerez certainement un ou deux de plus. Carences (en fer, en vitamines D et B12), perte musculaire, risque d’anémie et coups de barre à gogo seront également au menu, expliquait un article du Daily Mail sur le sujet. Plutôt que de faire n’importe quoi dans l’urgence, les médecins soulignent q’un régime doit avant tout être stable et se faire en douceur. Et si elle était là, la bonne résolution de 2020 ?

CIM Internet