Paris Match Belgique

Les 20 ans du Chalet de la Forêt

Vingt ans plus tard, Le Chalet de la Forêt est devenu une institution grâce à Pascal Devalkeneer. | © DR

Food et gastronomie

A la lisière de la Brocéliande bruxelloise, Pascal Devalkeneer est l’artisan doublement étoilé d’une véritable osmose entre nature et culture.

 

Miroir d’un équilibre parfait entre tradition et avant-garde, sa cuisine des sens fête, en décembre, son vingtième anniversaire avec au programme une formule « jeunes » et des diners à quatre mains exclusifs.

Vu du ciel, le Chalet de la Forêt ressemble à une grande demeure bourgeoise à l’orée de la forêt de Soignes. Un lieu singulier, une entité gastronomique exclusive, trait d’union entre la ville et sa périphérie, que son chef propriétaire, Pascal Devalkeneer, rêve et construit, pierre par pierre, plat après plat, depuis vingt ans. Après avoir décroché une deuxième étoile au guide Michelin en 2012, sa maison fait aujourd’hui partie des clubs très sélects des Grandes Tables du Monde et Relais & Châteaux.

Le rêve d’une vie

C’est le 2 décembre 1999 (jour de son anniversaire) que le jeune chef ouvre pour la première fois les portes de son chalet. Il a 34 ans, du talent, une passion dévorante pour la cuisine et l’ambition d’offrir à Bruxelles une maison gastronomique hors du commun avec un service à l’image des Palaces d’antan. Un pari fou pour cet artisan mué en chef d’entreprise, propriétaire de son établissement. Vingt ans plus tard, Le Chalet de la Forêt est devenu une institution mais aussi et surtout un concept en constante évolution, loin des modes et des tendances éphémères. Comme l’explique lui-même l’étoilé : « Ma cuisine vibre avec le monde qui l’entoure, les hasards de la vie et les rencontres ». On y entend l’appel de la forêt, mais aussi celui des légumes riches en goût et en parfums, sertis dans des assiettes écrins qui sont aussi de véritables créations picturales.

Passion, émotion, transmission

Ici, on ne triche pas. Le produit est sublimé dans un cadre feutré, propice à la détente et à la déconnexion. Fière de ses racines et garante de traditions ancestrales, la maison est aussi un laboratoire qui s’adapte aux nouvelles envies et modes de vie. Une adresse élégante, exclusive qui se veut accessible à tous avec par exemple un menu spécial «jeunes» à 95 € réservé aux bons vivants de moins de 30 ans.

De la graine à l’assiette

Vieux rêve depuis l’époque où il faisait ses armes aux côtés de Roger Souvereyns, le jardin potager de Pascal allie esthétique et éco-responsabilité et offre aux convives une véritable invitation à l’éveil des sens. Les variétés qui y poussent, sélectionnées avec soin, ont une fonction gastronomique, patrimoniale mais aussi et surtout pédagogique. Les convives y observent le passage des saisons, les changements de couleurs et les floraisons de plantes aromatiques, aussi parfumées que délicates, la beauté des fleurs sauvages et des herbes folles qui relèvent avec brio les saveurs de la carte.

Le Chalet de la Forêt 43, drève de Lorraine à 1180 Uccle. 02 374 54 16
info@lechaletdelaforet.be – www.lechaletdelaforet.be
Ouvert du lundi au vendredi de 12h à 14h30 et de 19h à 22h.
Fermé le samedi et dimanche. Lunch 3 services à 72€ ; Menu Découverte 5 services à 175€ et menu du chef 7 services à 235€.

Menu ‘Experiences 20 Ans’ le 8 décembre avec Pierre Marcolini, Julien Burlat, Les frères Folmer et Pau Barba. Sur réservation.

 

CIM Internet