Paris Match Belgique

Le Teddington place Saint-Job, c’est hockey !

Le restaurant Teddington situé à Uccle.

La simplicité apparente de la carte n’exclut pas une politique d’achat exigeante sur les produits de base.

Food et gastronomie

C’est un peu la nouvelle attraction bistronomique et bar de ce quartier d’Uccle depuis quelques semaines. Paris Match y a fait une descente en règle à la fin du mois de décembre.

 

Par Laurent Depré

A titre personnel, nous avions laissé le lieu, il y a quelques années déjà, sur L’imprimerie un bar-restaurant dansant à l’époque. Nous revenons à cette adresse, historiquement les anciennes imprimeries d’Uccle, pour y découvrir le Teddington.

Olivier et Catherine Lust, propriétaires de la Ligne Rouge à Lasne, ont ouvert l’enseigne fin 2019. Pour y… imprimer une ambiance unique mariant vieilles pierres, passé industriel et chaleur du bois en n’oubliant pas l’ode au hockey et à ses joueurs. Comme l’explique lui-même Olivier Lust sur le site du restaurant : « il est temps de rendre hommage à tous ces joueurs et joueuses de l’équipe nationale Belge ainsi qu’aux 4 clubs de Hockey de la commune d’Uccle qui connaissent une ascension extraordinaire ». En effet, les murs de la salle affichent de très beaux portraits noirs et  blancs des stars belges du stick.

Vous mangerez un peu en compagnie des stars des Red Lions au Teddington ! ©DR

Les nouveaux propriétaires ont conservé quelques héritages du passé comme, par exemple, les énormes cuves à bières à l’étage ainsi que la magnifique rôtissoire qui se retrouve bien en vue sur la carte. Sans oublier le large bar central qui rapellera à plus d’un le comptoir d’une « buvette » de club. En plus luxueux bien entendu…

Mais venons-en à ce qui nous amenait au Teddington : le contenu de nos assiettes ! En guise d’apéritif, faute de la bière spéciale Teddington au fût non disponible en décembre, nous avons goûté un gin belge bio de la marque Panda agrémenté selon l »humeur » de la très sympathique maîtresse de salle Sandrine Cuzon. Que nous avions déjà croisé à l’époque dorée de l’adresse Jules & Charles à Woluwe-Saint-Pierre.

En entrée, nous avons opté pour la cassolette de chipirons (Ndlr: encornets) à la basquaise. Goûtus, frais et plein de saveurs… Parfait pour s’ouvrir l’appétit. Notre accompagnatrice a opté, quant à elle, pour les noix de St Jacques servies en mini-soupière avec son bouillon de boeuf parfumé à la citronelle et aux agrumes. Un « terre-mer » agréable et original au niveau de l’assemblage des goûts. Premier check-point réussi !

Lire aussi >À la découverte de l’étoilé Alain Bianchin : identité forte et créativité quotidienne

Au Teddington, vous pouvez manger en tête-à-tête juchés sur de hauts tabourets confortables. ©DR

En passant aux choses sérieuses, nous avons décidé de tester la demie-volaille du Périgord. Un plat qui sent la facilité a priori mais qui peut vite tourner au cauchemar. La carte, signée par Benjamin Laborie, chef de la Ligne rouge, tient toutes ses promesses. C’est fin, onctueux et presque fondant en bouche tout en gardant les saveurs jusqu’au bout. En accompagnement, la salade mesclun et les pommes de terres saraldaises cuites dans la graisse de canard font le reste du boulot.

De l’autre côté de la table, on s’est montré fort ambitieuse en commandant son entrecôté de boeuf black angus sauce béarnaise et ses frites maison. Pour « achever » la bête, nous nous y sommes mis à deux ! Simple et basique ? Certes… Mais avec des produits de qualité et le savoir-faire en cuisine, sous la houlette de Giovanni Coniglio, cela se tranforme en un moment magique.

Des plats accompagnés d’un excellent cru, proposé par Sandrine Cuzon, un Beaujolais Morgon Domaine Lapierre… Un délice et un mariage heureux.

Pour couronner cette agréable soirée, en guise de dessert, nous avons vu arriver l’assiette de fromages affinés de chez Julien Hazard et une crème caramel à la vanille de Madagascar. On connaît la qualité des produits de l’affineur ucclois… La crème, un rien trop « frappée », a également merveilleusement achevé le cycle de dégustation. Bulletin de Noël plus que réussi. Unique point d’amélioration envisageable, un temps d’attente moins important entre les plats.

Une belle découverte donc située à deux pas de la place Saint-Job que nous vous invitons à découvrir par vous-mêmes. Sachez que la carte prévoit de très agréables petites choses à grignoter tout en sirotant simplement un verre…

Teddington
Chaussée de Saint Job 666
1180 Uccle
info@teddington.be
Tel: +32 (0)2 372 28 04

 

©DR

 

Mots-clés:
Bruxelles restaurant uccle
CIM Internet