Paris Match Belgique

Pourquoi lorsqu’on se sert, la bière fait-elle de la mousse ?

Pourquoi lorsqu'on se sert, la bière fait-elle de la mousse ?

Une bière sans mousse, c'est pas vraiment une bière... | © Pexels / Sonja Maric

Food et gastronomie

Vous pourrez briller en société avec cette réponse.

 

C’est une question que l’on s’est déjà tous posé au moins une fois en buvant une pinte : mais d’où vient cette mousse ? Dans sa bouteille, la bière est simplement liquide, alors que quand on la verse dans un verre, une mousse blanche apparaît sur le dessus.

Sciences et Avenir nous éclaircit enfin et nous permettra de pouvoir briller en société avec cette réponse. Le magazine spécialisé explique que la mousse provient du dioxyde de carbone, mais pas seulement. Lorsque l’on ouvre une bière, tout le gaz contenu dans la bière remonte à la surface sous forme de petites bulles. En versant notre boisson dans un verre, les bulles forment une mousse qui disparaîtra petit à petit, les bulles éclatant les unes après les autres.

Lire aussi > Le meilleur endroit au monde pour déguster de la bière se trouve en Belgique

Seulement voilà, la mousse n’est pas présente pour toutes les boissons gazeuses. On n’a jamais vu une épaisse mousse apparaitre en nous versant un verre d’eau pétillante ou d’Orangina. Et c’est parce que le secret de la mousse se trouve bien ailleurs. Dans la bière, lorsque les bulles de dioxyde de carbone remontent, elles entrainent avec elles les protéines de l’orge, ce qui va créer la mousse.

Selon la bière que l’on choisit, la mousse sera plus ou moins dense. Dans une bière, l’orge doit impérativement avoir une teneur en protéines comprise entre 9 % et 12 %, sinon la bière ne moussera pas.

Mots-clés:
bière science orge mousse
CIM Internet