Paris Match Belgique

Voici la forme de pâtes qui permettrait de retenir un maximum de sauce

pâtes sauce

Des pâtes qui se veulent révolutionnaires. | © Pexels

Food et gastronomie

Adieu les capellinis ou les pennes, place aux pâtes dénommées « cascatellis ».

 

Les pâtes tout le monde en raffole, et ce qui rend ce plat si gourmand c’est sans conteste la sauce. Qu’elle soit à base de légumes, de fromages, de viandes ou de fruits de mer, il n’y en a jamais assez. Mais vous l’aurez peut-être déjà remarqué, certaines variétés de pâtes sont plus capricieuses et nous peinons à capturer beaucoup de sauce avec.

Lire aussi > La recette de la semaine : Salade de pâtes à la mangue, lardons et feta

Chose surprenante, un Américain et non un Italien, s’est penché sur la question pour trouver ce savant équilibre entre les pâtes, cuites al dente bien sûr, et la sauce. Ainsi, durant trois ans Dan Pashman s’est attelé à concevoir une forme de pâtes unique afin d’obtenir le meilleur ratio avec la sauce. Pour ces nouvelles pâtes révolutionnaires, il fallait bien entendu un nom atypique, il les a ainsi dénommées « cascatellis ».

Une forme unique

S’il n’avait aucun formation culinaire c’est grâce à sa passion que l’Américain est parvenu à créer ces pâtes en forme de bucatini et dotées de petits volants, multipliant ainsi les angles droits et donc les endroits où la sauce peut se nicher. Comme il l’explique sur le compte Instagram de son podcast, “The Sporkful”, elles sont également légèrement plus longues que les pâtes de format court. De cette manière, elles adhèrent parfaitement aux fourchettes et la texture augmente la mâche.

Lire aussi > 5 idées pour ne plus jamais gaspiller l’eau de cuisson des pâtes

Des pâtes qui semblent révolutionnaires et qui sont actuellement produites par le fabricant américain Sfoglini. Pas de point de vente en Europe donc, mais la marque est appelée à s’exporter puisqu’elle rencontre un véritable succès. En effet, au vu des nombreuses commandes le fabricant peine à suivre les délais de livraison qui s’élève maintenant à plusieurs semaines. Pour les plus gourmands et impatients, il est néanmoins possible de les commander directement sur le site américain au prix de 17.99$ (14,78 euros). Il faut malheureusement ajouter les frais de douane, un repas qui n’est pas donné donc…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Dan Pashman (@thesporkful)

CIM Internet