Paris Match Belgique

10 fruits ultra sucrés et pauvres en fibres à éviter

litchis

Image d'illustration. | © Unsplash.

Food et gastronomie

Attention, il ne s’agit pas de les supprimer de notre alimentation mais d’être informé !

En été, on a envie de déguster de délicieux fruits au bord de la piscine et de se préparer d’onctueux smoothies rafraîchissants. Rappelons d’abord que manger des fruits est indispensable pour une alimentation saine et variée. Ils apportent de l’eau, des vitamines, des minéraux, des fibres et des phyto-nutriments. Cependant, certains s’avèrent beaucoup plus sucrés que d’autres, et inversement peu riches en fibres. Pour éviter le pic d’insuline, on consommera donc avec modération.

Les raisins

Le raisin est l’un des fruits les plus sucrés avec 16,1g de sucre pour 100g de raisin blanc et 0,9g de fibres seulement.

Les litchis

100g de litchis contiennent pas moins de 14h de sucre et 1,3g de fibres.

Les bananes

Ce n’est pas pour rien qu’elles sont l’aliment du sportif par excellence. Les bananes sont très sucrées, 100g de ce fruit représente 15,9g de sucre. Quant aux fibres ? 1,9g les 100g.

Les figues

100 g de figues fraîches (environ 2 figues) contiennent 12,3 g de sucre pour 2,63g de fibres. Une fois séchées, le taux passe à 48,1g au 100g

Les mangues

Avec 11g de sucres pour 100g et 1,7g de fibres, les mangues sont à consommer avec modération.

L’ananas

On le présente comme le brûleur de graisse par excellence. En réalité, ce fruit exotique renferme 10,4g de sucres pour 100g et à peine 1,33g de fibres.

CIM Internet