Paris Match Belgique

« Dans le Noir », le nouveau restaurant bruxellois où nos sens sont en éveil

Notre imagination au service du goût. | © Dans le Noir

Food et gastronomie

Si l’on dit que l’on mange d’abord avec les yeux, c’est pourtant bien avec nos papilles que nous goûtons.

 

« Dans le Noir », rien qu’au nom on comprend que ce restaurant, situé en plein coeur de Bruxelles au sein de l’hôtel Warwick, n’est pas comme les autres. Ainsi, l’établissement propose un concept unique en Belgique, déguster un menu trois services dans l’obscurité la plus totale. Après avoir fait le tour du monde, en passant par Melbourne, Paris, Barcelone ou encore Casablanca, « Dans le Noir » s’installe dans la capitale Européenne. Paris Match a eu la chance de tester cette expérience hors du commun, et le moins que l’on puisse dire c’est que la surprise fut au rendez-vous.

Lire aussi > Mallory Gabsi s’invite dans ce restaurant bruxellois cet été

À peine les portes franchies de l’hôtel, nous sommes escortés jusqu’à un petit bar où nous sommes accueillis avec un cocktail maison. Tout le personnel est aux petits soins et nous met à l’aise en nous expliquant une dernière fois le concept et en répondant à toutes nos questions. Notre serveur, David, vient ensuite à notre rencontre. Il est intéressant de savoir que l’équipe de serveurs est composée de guides déficients visuels, recrutés avec l’aide d’associations locales. En charge de trois tables, David invite ses convives à se placer en fil indienne, une main placée sur l’épaule de la personne de devant. En première place, il nous guide. Muni d’un talkie-walkie, il s’apparente à un super agent qui connait le lieu dans les moindres recoins. Nous pénétrons alors dans une première pièce où la lumière est tamisée, s’en suit une deuxième où l’obscurité est presque totale, avant d’arriver finalement dans la salle de restaurant. Le noir est complet. David, notre serveur nous rassure et s’adapte à notre rythme, il installe chaque convive à sa table. À tâtons, nous touchons du bout des doigts notre chaise et découvrons pas à pas avec les autres la disposition de notre table.

L’imagination au service du goût

Très vite, les plats arrivent, et le spectacle commence. Au moment de la réservation, nous avions communiqué nos régimes alimentaires et nos éventuelles allergies. Ainsi, un menu surprise sur mesure nous avait été concocté par le chef Grégory Lauwaert. Le but du jeu est bien sûr de découvrir tous les ingrédients et les saveurs en étant privé de l’un de nos sens les plus élémentaires: la vue. Dans l’optique de ne pas gâcher la surprise, nous ne dévoilerons donc pas l’intitulé des plats, mais le goût était au rendez-vous. Mélanges de textures, combinaisons inattendues et ingrédients variés, le repas est gastronomique. Nous essayons de deviner les aliments présents dans notre assiette et nous sommes pris dans le jeu. Tout au long du repas, David n’est pas loin et prêt à satisfaire le moindre de nos désirs. Le temps file et nous sommes coupés du monde. Pourtant, la réalité se rappelle vite à nous et nous quittons ce lieu enchanteur, une fois encore escortés.

©Dans le Noir

Peu à peu, nous nous habituons à la lumière. Près du bar, Inès, la manager, nous attend. Avide de connaître notre ressenti, elle essaie de savoir si nous avons réussi à reconnaitre les différentes saveurs et nous fait alors découvrir en photos les plats que nous venons de déguster. Il est amusant de s’apercevoir comme nous étions parfois dans le faux et comme à l’inverse, nous avions par moment réussi à viser dans le mile. Au terme de cette soirée, nous ne sommes pas déçus. L’établissement a tenu ses promesses: nos sens ont été en éveil.

Pour découvrir vous aussi cette expérience unique, rendez-vous sur le site internet de l’établissement, afin de réserver votre table. Sachez que « Dans le Noir » est ouvert au public trois soirs par semaine, du jeudi au samedi à partir de 19h30 et que le menu ( à partir de 54 euros) change tous les trois mois.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Dans le Noir ? (@danslenoirgroup)

CIM Internet