Paris Match Belgique

Sortie culinaire : On s’invite depuis six ans à la Table de Mus

La Table de Mus propose à Bruxelles plusieurs formules à des prix raisonnables. | © DR

Food et gastronomie

Devenue une adresse incontournable du centre-ville de Bruxelles, La Table de Mus souffle six bougies en cet automne 2021. Pousser la porte de cet établissement, c’est être certain d’un accueil chaleureux et d’un excellent rapport qualité-prix. Preuve à l’appui !

Par L.Dp

Mustafa Duran, alias Mus, accueille ses clients avec bienveillance et bonhomie place de la Vieille Halle aux blés à Bruxelles. Le restaurant est situé en face de la fondation Jacques Brel pour ceux qui ne verraient pas exactement l’emplacement. Nous sommes à deux pas de la Grand-Place, de Manneken Pis… En éternel optimiste, lors de notre visite, juste avant l’application du pass sanitaire dans l’horeca bruxellois, Mus se montrait serein « pour nous, rien ne change et tout est prêt pour scanner les pass dans le plus grand confort. Je connais ma clientèle, tout va bien se passer… »

Depuis de nombreuses années, il est épaulé par son chef et ami Khaled Bouhamidi. Et régulièrement, on voit même au turbin le jeune fils de Mus qui se destine à embrasser la même carrière que le paternel. Amitié, fidélité, héritage et…. gastronomie bien évidemment ! Parce que nous étions surtout là pour goûter à sa cuisine.

Dans l’ensemble, l’offre fut qualitative car le patron distille certes une offre gastronomique mais néanmoins généreuse dans l’assiette. Des trois entrées, si le thon rouge mariné dans son bouillon, caviar, huître chaude nous a tapé dans l’oeil; il est difficile de passer sous silence la dernière de la série. Cet oeuf poché fumé sous cloche avec truite sur lit de lentilles a bien réussi son effet sur nos papilles. Des entrées accompagnées d’un riesling allemand issu d’un cépage frontalier de notre Belgique. Tout ce qu’il fallait comme bouquet et minéralité.

 

©DR

Le vin rouge Pruno, cépage typique de la frontière franco-espagnole composé de tempranillo et de cabernet sauvignon, accompagna fort judicieusement notre chevreuil de saison à la cuisson parfaite en plat principal. Enfin, en dessert, le Saint-Honoré revisité avec ses fruits secs a ponctué de fort jolie manière le repas.

La cuisine de Mus est intelligente et basée sur des produits frais et de saison avec de la maîtrise. Seuls bémols, une lumière un peu froide au niveau de la seconde partie du restaurant et l’absence de touches méditérannéenes dans les menus proposés.

La Table de Mus propose plusieurs menus: du lunch deux services à 28 euros au menu « Mus » à 99 euros les…7 services. Vous avez le choix du nombre de plats et de découvertes que vous ferez.

 

©DR
CIM Internet