Paris Match Belgique

La cuisinothérapie, vous connaissez ?

profession culinaire

Peu connue du public, la cuisinothérapie est pourtant pratiquée depuis de nombreuses années. | © Pixabay

Food et gastronomie

Ballonnements, perte d’appétit ou bien manque d’inspiration dans votre assiette, et si vous vous tourniez vers la cuisinothérapie ?

La cuisino quoi ? Ce mot ne vous dit peut-être rien et pourtant, la cuisinothérapie est une discipline reconnue. Comme le dit son nom cette profession trouve tout son sens dans l’univers culinaire. C’est un fait de plus en plus répandu, notre intestin est notre second cerveau. Il est vrai que l’alimentation joue un rôle essentiel dans notre santé, notre-bien-être et joue même sur notre humeur. C’est dans cette optique qu’est née la cuisinothérapie. Mais en quoi se différencie-t-elle des nombreuses autres disciplines dans le secteur, telles que la diététique ou la nutrithérapie ? Comment s’y retrouver dans ce torent d’informations ? Nous faisons le point.

Pour qui et pour quoi faire ?

La cuisinothérapie n’a pas pour but de vous faire perdre du poids, ce n’est pas un régime, mais elle a comme objectif de revoir notre approche de l’alimentation. En général, cette discipline tente de comprendre les origines des maux plutôt que leurs symptômes. De nombreuses personnes peuvent donc se tourner vers la cuisinothérapie. Quelqu’un qui souhaite par exemple diminuer sa consommation de viande, qui aimerait manger plus varié ou bien encore, qui rencontre des problèmes digestifs. Avec cette discipline on repart à zéro et on se compose un menu sur mesure. On vide les frigos et on les rempli avec une liste d’ingrédients qui nous sont dédiés. On apprend à réutiliser les épices à leur juste valeur, on tente de découvrir de nouvelles saveurs en variant également les modes de cuisson. Et on pimente le tout avec une note de gourmandise. Un cuisinothérapeuthe vous aidera à consommer davantage des fruits et des légumes de saisons, des produits locaux, tout cela pour une meilleure assimilation et une meilleur qualité gustative. En d’autres termes, à vous reconnecter en partie avec la nature et le goût des bonnes choses en fonction de vos objectifs.

Lire aussi > Régime sans gluten : Pour qui ? Pourquoi ?

Généralement, les personnes testant la cuisinothérapie n’ont pas réussi à trouver satisfaction dans les autres disciplines traitant de l’alimentation. Il s’agit donc d’une profession quelque peut à part et qui aborde l’alimentation sous un angle différent pour que chacun puisse y trouver son bonheur. Un métier qui aura réussi à titiller notre curiosioté puisqu’il n’est pas des plus connu, mais qui mérite pourtant de jouir de la même notoriété les autres dans le milieu.

CIM Internet