Paris Match Belgique

Matthias & Sea : soleil sarde, coquillages et crustacés

Dans la région, l'adresse est devenue un classique du week-end, notamment du dimanche ! | © DR

Food et gastronomie

Nous avons fait étape à cette adresse bien connue de la Route de Philippeville à Tarcienne. Toujours avec bonhomie et sympathie, le chef Matthia Collu propose une cuisine gourmande et savoureuse venue du large.

 

Par L.Dp

Matthia Collu est un chef dynamique et qui a du coeur. Il fut l’un des premiers à livrer des repas aux « soignants » des hôpitaux lors de la première vague du covid-19 en Belgique. Il a vite été suivi par d’autres un peu partout chez nous. Son enseigne a-t-elle souffert de la crise sanitaire ? « Je n’ai en tout cas jamais fermé complètement et j’ai poursuivi mes livraisons à gauche, à droite. Grâce à la fidélité des clients, nous avons pû passer la tempête » nous a-t-il expliqué lors de notre visite.

En effet, il a de l’énergie à revendre. Le chef a ainsi installé de nombreux camping-cars sur son parking permettant le service en mode « drive in » durant les confinements. Il a également imaginé, à l’arrière de son restaurant, des vérandas individuelles pouvant accueillir en service privatif de 4 à 10 personnes. Afin de répondre aux diverses contraintes sanitaires qui s’abattaient alors sur l’Horeca.

En ouvrant Matthias and Sea, en 2013, le chef Collu a comblé un certain vide. La région carolo ne regorgeait pas d’adresse où déguster des poissons et crustacés avec un arrivage quotidien. Là, on touche aux points forts de ce rendez-vous des amoureux des beaux produits de la mer : qualité, fraîcheur, prix abordables. Le tout enrobé de la sympathie du chef et de son équipe.

L’adresse est devenue un classique du week-end, notamment du dimanche. « Cela reste un excellent jour, midi et soir. Et souvent complet d’ailleurs… » nous glissait le chef entre deux plats. Alors, que trouve-t-on exactement dans ce « chalutier restaurant » :  plateaux de fruits de mer, grillades de crustacés et de poissons, homard et langouste en cassolette, marmite du pêcheur, paëlla… De quoi logiquement satisfaire tous les appétits. Et s’il faut émettre une petite critique, la carte ne perdrait rien en se réduisant quelque peu.

 

©DR

En entrée, nous nous sommes laissés convaincre par un carpaccio de St Jacques avec copeaux de truffe blanche et par une marmitte du pêcheur composée de poulpes et moules passés au four, accompagnés de tomates et thym. Plus classique, la première entrée citée n’a laissé qu’un bon souvenir avec ce mariage parfait et heureux. La seconde proposition nous a positivement satisfaite aussi. Plus habitués aux poulpes fris et enrobés de panure façon grecque, ce plat resté plusieurs heures au four fut un régal tant au niveau des saveurs que des textures.

Ensuite, place au homard grillé et cuit au beurre accompagné de ses ravioles de sole. Un homard qui peut être canadien ou breton chez Matthias and Sea, au choix. Excellent repas avec toujours cette petite touche sarde (les ravioles). En boisson, c’est un petit Chardonnay bien sympathique de la région de Vérone, domaine Le Morette, qui nous a accompagné.

 

®DR

Depuis un peu moins d’un an, Matthia Collu a lancé, juste à côté de son restaurant à Tarcienne, un Gelato Naturale. Pour ce nouvau projet lié à la crème glacée de qualité, il s’est associé à un autre chef, Manuel Presenti. Le chef propose donc en dessert les glaces de ce dernier en exclusivité en Belgique. Et elles valent la visite également.

Enfin, le restaurant a fait peau neuve il y a quelques mois. Bon, on est pas fan du résultat final mais, in fine, ce qui compte, c’est l’assiette. Et là, pas de doute permis, c’est top.

MATTHIAS AND SEA
Route de Philippeville, 34
5651 Tarcienne
T. 071 21 86 20
Ouvert tous les soirs sauf mardi
Ouvert vendredi et dimanche midi
www.matthiasandsea.be

Lire aussi >Escapade bistronomique à Jambes : les Terrasses de l’Écluse

Lire aussi > Mont-à-Gourmet : jolie balade gastronomique en pays noir

 

CIM Internet