Paris Match Belgique

3 conseils pour bien choisir son huile d’olive

3 conseils pour bien choisir son huile d'olive

Pour savoir ce qu'on achète, il faut lire l'étiquette. | © Pexels / Polina Tankilevitch

Food et gastronomie

Une huile d’olive de qualité ne se juge pas seulement à son prix.

 

Aliment indispensable pour cuisiner, l’huile d’olive assaisonne tous nos plats. Seulement, une bouteille ne vaut pas forcément une autre. Si on le remarque au goût, on le constate également sur les prix qui varient de 2 à 60 euros. Mais les bouteilles les plus chères garantissent-elles une bonne qualité ? Rien n’est moins sûr. Pour ne plus se faire avoir, voici quelques conseils pour choisir son huile d’olive.

Lire aussi > On vous dit quelle huile privilégier en fonction de leurs bienfaits

1 – Vérifiez la provenance des olives

Pour savoir ce qu’on achète, il faut obligatoirement lire l’étiquette. L’indication de la provenance n’est pas obligatoire, mais si elle est indiquée, c’est déjà bon signe. L’origine des olives étant gage de qualité, elle sera mentionnée uniquement si elle est valorisante pour le producteur. Certaines huiles ont aussi le droit à des appellations (AOC, AOP, DOP, IGP) qui attestent de leur qualité.

2 – La récolte des olives

3 conseils pour bien choisir son huile d'olive
© Pexels / Gary Barnes

Autre gage de qualité : la manière dont sont récoltées les olives. Une révolte à la main réduit les chocs que les olives auraient pu subir avant la fabrication de l’huile. Il faut également que l’huile ait été fabriquée par un pressage à froid dans les heures qui ont suivi la récolte. Ce procédé est souvent indiqué par la phrase « Huile d’olive obtenue directement des olives et uniquement par des procédés mécaniques ».

3 – Choisissez une huile d’olive extra vierge

L’huile d’olive extra vierge est considérée d’une qualité supérieure car elle a un taux d’acidité plus faible (inférieur à 1%). Les huiles « vierges » ont un taux qui peut atteindre 2%.

Mots-clés:
cuisine huile d'olive
CIM Internet