Paris Match Belgique

Des bulles gastronomiques s’installent au Château de Rixensart pour une expérience inédite

Envie d'essayer ? | © ©Jon Verhoeft

Food et gastronomie

Nous avons eu la chance de découvrir ces bulles d’un nouveau genre qui semblent presque enchantées.

 

Pour la deuxième fois, le concept Hémisphère fait son grand retour en Belgique. Pour un mois seulement, entre le 17 septembre et le 18 octobre prochain, quatorze bulles vitrées ont pris possession du jardin du domaine du château de Rixensart. Le principe est simple : dans ces bulles pouvant accueillir entre deux et huit personnes, les clients pourront déguster un repas gastronomique dans un cadre idyllique. De fait, tout en restant au chaud, les convives ont la chance de pouvoir observer la nature qui les entoure et surtout le ciel étoilé quand la météo le permet.

Lire aussi > Nina, le restaurant italien à mi-chemin entre tradition et inventivité

Pour régaler les plus fins gourmets, trois chefs vont se succéder pendant un mois pour une session de dix jours à chaque fois. Parmi les chefs, César Lewandowski, jeune chef prometteur bruxellois, Kevin Lejeune, chef du restaurant la Canne en ville ou encore Benjamin Laborie, ancien chef du restaurant La Ligne Rouge. Tous confectionneront un menu unique cinq services pour cet événement très spécial. Chaque plat sera élaboré avec des produits locaux et en privilégiant les circuits courts. Petit fait ludique, toutes les bulles sont installées autour d’une plus grande bulle qui accueille elle les chefs. Vous l’aurez donc compris, il est possible d’observer en direct les chefs en action, de quoi avoir l’eau la bouche.

©Jon Verhoeft

Lors de notre visite, nous avons la chance de déguster un menu cinq services concocté par Kevin Lejeune. Nous avons débuté notre repas avec trois mises en bouche: une gaufrette croustillante aux crevettes grises et à l’orange, une tuile de câpres et mousse d’anguille fumée, et enfin une tartelette de moule au chou-fleur et estragon.

En entrée, nous sommes restés dans les goûts iodés avec des rillettes de maquereaux en ceviche aux pistaches avec une sauce à l’oseille. Le plat a par contre marqué un retour à la terre avec une volaille de Gers servie avec des tomates semi-confites et des pommes Anna. Enfin, nous avons terminé la dégustation avec un dessert tout en fraîcheur: un baba à la mangue et à la menthe, dont la qualité de la glace extrêmement onctueuse était à souligner.

Tout au long du repas, le sommelier Dominique Aubry, le tenancier du magasin Large Soif, nous a proposé un large éventail de saveurs. Nous avons ainsi eu la chance de découvrir le vin « Orange Wine bio », avec des notes de pomelo, suivi d’un pinot noir d’Allemagne, « Lanius Knab », avec des notes de cerise du nord et de caramel beurre salé.

©Jon Verhoeft

Délicatement éclairées, ces bulles sont bien entendu chauffées, mais des couvertures sont mises à disposition des convives pour ceux qui le souhaitent. Au programme, une expérience très ludique donc et un pure moment de gourmandise. Après le magnifique domaine du château de Rixensart, Hémisphère prendra la route pour s’installer dans de nouvelles contrées. Bruxelles est notamment au programme, peut-être même au bois de la Cambre. Envie de tester l’expérience ? Foncez réserver votre table sur le site internet d’Hemisphère. Comptez 150 euros par personne et 30 euros en plus pour l’accord met-vin. Sachez qu’il est également possible de privatiser une bulle si vous le souhaitez.

CIM Internet