Paris Match Belgique

Nous avons dégusté le menu de Samira, la Master Chef belge : « Dans le concours j’étais la chouchoute de Thierry Marx »

Un repas tout en finesse. | © D.R.

Food et gastronomie

La brigade de l’Ecailler du Palais Royale se met au service de la finaliste de Master Chef.

 

Durant tout le mois de décembre, Samira Cherfaoui, proposera tous les jeudis un menu concocté par ses soins à l’Ecailler du Palais Royal. Un restaurant de prestige situé sur la place du Sablon. Un nom qui ne doit pas vous être étranger, puisque Samira avait dignement représenté la Belgique au concours Master Chef diffusé sur France 2 en atteignant la finale. Malheureusement, la veille du tournage, elle avait accouché d’un petit garçon l’obligeant à déclarer forfait.

Aujourd’hui, elle prend sa revanche en proposant en partie le menu qu’elle aurait normalement dû servir le grand soir aux clients de l’Ecailler. Au menu, un repas cinq services porposé à 105 euros qui comporte en mise en bouche un croupouck à l’encre de seiche accompagné de dés de thon rouge et d’une huître aromatisée à la mangue. En entrée, vous retrouverez tout d’abord un carpaccio de Saint-Jacques suivi d’un cromesquis à la crevette. En plat, un duo de bar accompagné d’une émulsion aux coques et au safran suivi d’un agneau en croûte de pistache servi avec un mille-feuille de butternut rôti. Enfin, en dessert Samira vous propose un suprême de mandarine brûlé accompagné d’une crème pâtissière à la fleur d’oranger et d’un crumble d’amande.  Un repas tout en finesse qui ne déçoit pas et qui explore plusieurs styles culinaires, tantôt belge, tantôt oriental. « J’aime moderniser la cuisine classique et j’ai eu un véritable coup de cœur pour cet endroit. J’ai voulu challenger ce type restaurant et ajouter ma touche », nous confie-t-elle. Un point sur lequel la direction du restaurant compte bien puisqu’elle espère avec cette collaboration attirer une clientèle plus jeune et cosmopolite en proposant un menu plus accessible.

©D.R.

Si la cuisine n’occupe pas encore pleinement Samira, puisqu’elle travaille encore aujourd’hui dans une crèche qu’elle a cocréée, la jeune Belge a pour projet de se reconvertir complètement. « J’ai prévu de suivre des formations pour apprendre les bases que je ne maîtrise pas forcément. J’aimerais ensuite sortir un livre de cuisine et j’espère qu’un jour je pourrais ouvrir mon restaurant ». De fait, la jeune maman a appris de manière complètement autodidacte la cuisine, en se « challengeant seule dans sa cuisine » comme elle aime le dire. Son expérience, elle l’a acquise au fil de ses participations aux émissions culinaires telles que Objectif Top Chef (M6) ou My Tiny Restaurant (RTBF) en 2021 et finalement Master Chef en 2022.

Lire aussi > Ces deux adresses belges sont dans le top 10 des meilleurs restaurants de légumes au monde

Aujourd’hui, Samira décrit sa cuisine comme fusionnelle. « Dans le concours j’étais la chouchoute de Thierry Marx car on aime tous les deux le même style de cuisine », nous confie-t-elle sur le ton de l’humour. Si la Belge peut se vanter d’être allée aussi loin dans le concours, elle regrette néanmoins « de ne pas avoir ramené la coupe à la maison ». « Les Belges sont toujours sur le podium (rires). En fait, je n’ai pas essayé de gagner, j’étais enceinte et j’avais déjà prévenu la production que je m’arrêterais si j’étais fatiguée. Mais finalement j’ai bien avancé dans la compétition, du coup j’ai renvoyé cette image d’une candidate pas du tout stressée, alors que pas du tout (rires). Quand les autres avaient deux heures moi j’avais 1h30 car je ne pouvais pas courir. Je n’ai pas eu de traitement de faveur, je ne voulais pas que l’on puisse dire que j’ai gagné grâce à ça ».

Si les concours culinaires sont bien derrière elle, Samira espère malgré tout pouvoir continuer à faire de la télévision. Elle a d’ailleurs collaboré avec France 2 sur plusieurs capsules. « J’aime partager mes recettes avec les autres. C’est comme ça que j’ai commencé et aujourd’hui encore quand on me contacte sur les réseaux sociaux je prends le temps de répondre quand on me pose des questions ».

Pour information, la résidence éphémère de Samira Cherfaoui à L’Ecailler du Palais Royal n’est accessible que sur réservation. Plus d’information au 02/512 87 51 ou par mail avec l’adresse reservation@lecaillerdupalaisroyal.be.

CIM Internet