Paris Match Belgique

Envolée tropicale le temps d’un été, dans un bar à papillons à Knokke

"Un verre de rosé et un papillon, s'il vous plait !" | © ManonAknin

Food et gastronomie

Jusqu’au dimanche 3 septembre, on peut siroter un verre entouré d’une centaine de papillons volant autour de nous dans un jardin tropical éphémère installé au Wandelaar à Knokke-Heist.

 

On connaissait les bars/cafés à chats ou à siestes, mais pas encore ceux à insectes ! Et c’est désormais chose faite. Pour la deuxième année consécutive, les papillons sont de retour à Knokke. Depuis le 15 juin, on peut ainsi admirer ces somptueux insectes volants dans un espace qui leur est dédié, en bord de mer. En effet, un jardin tropical éphémère reproduisant leur écosystème naturel a été reconstitué sur la digue, dans un espace lumineux de 225 m2 spécialement aménagé. Sous les palmiers de Knokke-Heist, il est donc possible de siroter une bière accompagnée d’une pâtisserie Gaelens tout en se laissant effleurer à certains moments par les ailes d’une centaine de papillons présents et en regardant la mer du Nord, au loin. Et en s’évadant, le temps d’un été.

© ManonAknin
© ManonAknin

La première édition d’Un Moment avec les Papillons s’est tenue à Rome en 2008 dans les jardins et espaces de l’Hôtel de Russie où de nombreuses personnes ont pu assister au premier envol de 400 papillons à peine nés. Forte de son succès, il y a eu une deuxième édition à Rome dans la volière des Jardins Secrets du musée de la Galleria Bordghese, puis l’événement s’est ensuite exporté à Firenze, avant d’arriver en Belgique, à Knokke, en 2016, et de nouveau cette année, avec toujours cette même volonter d’attirer l’attention sur la nécessité de protéger les papillons et surtout de mieux les connaître.

Lire aussi > Pour répondre aux défis alimentaires, les insectes se lancent à la conquête des assiettes

Les lépidoptères -le nom savant pour les papillons- forment l’ordre d’insectes le plus répandu et connu sur la planète avec pas moins de 155 000 espèces recensées. Comme le rappelle le Dr. Laurian Parmentier, entomologiste (qui étudie les insectes, ndlr) à l’université de Gand et responsable scientifique du projet, les papillons sont des créatures particulièrement sensibles et vulnérables à la pollution et au changement climatique, et plusieurs espèces sont aujourd’hui en voie de disparition, principalement à cause de l’intensification des pratiques agricoles. Sans compter que les papillons ont une durée de vie en moyenne de deux semaines, comme nous l’explique l’une des personnes travaillant parmi les papillons à Knokke.

© ManonAknin
© ManonAknin

Et que ceux qui ne sont pas très insectes se rassurent, les papillons sont respectueux et viennent rarement vous effrayer et siroter dans votre verre. Des fruits sont disposés près des tables afin qu’ils puissent eux aussi se substenter, et on peut les admirer butiner de fleur en fleur de temps en temps.

Car finalement, les papillons fascinent plus qu’ils ne font peur. Loin des insectes ragoutants comme les cafards, ceux que le poète Gérard de Nerval qualifient de « fleurs sans tige » sont d’une incroyable beauté et symbolisent la grâce et la légèrêté. Parmi les papillons à observer, des spécimens inédits et colorés tels que le Morpho Bleu (Amérique du Sud et centrale) qui peut atteindre les 20 centimètres, le papillon-Hibou (Amérique centrale) ou encore l’Attacus dit Atlas pouvant aller jusqu’à 28 centimètres.

Lire aussi > En Thaïlande, les insectes s’attaquent à la haute cuisine

Les enfants y trouveront aussi leur compte puisque plusieurs activités ludiques sont proposées comme des ateliers de bricolage avec du sable ou du coloriage interactif : en appliquant de la couleur sur un modèle de papillon numérique, ils verront leurs œuvres prendre vie et s’envoler sur les écrans via un logiciel d’animation en 3D.

© ManonAknin

Vous avez jusqu’au 3 septembre pour passer « Un Moment avec les Papillons », tout en légereté et en couleurs. Toutes les infos ici.

CIM Internet