Paris Match Belgique

Oh My Box prépare une boîte à tartines saine et variée pour vos enfants

Pour un lunch sain, local et varié. | © ohmybox.be

Food et gastronomie

Deux mamans ont décidé de faciliter la vie des parents pressés ou à court d’idées. Avec Oh My Box, Aline et Julie préparent un lunch coloré et délicieux pour vos enfants, livré directement à l’école. 

Pas toujours facile de préparer une boîte à tartines qui plaira aux enfants. Faute de temps et d’imagination, elle finit souvent par contenir du jambon et du beurre entre deux tranches de pain demi-gris. Un bien pauvre lunch pour toute l’énergie dépensée par ces petits monstres gourmands, en pleine croissance.

Pour sauver les parents de cette tâche difficile, Aline et Julie, deux amies originaires de Seneffe, ont lancé Oh My Box ! Elles-mêmes mamans, elles sont parties d’un constat personnel. « On était attentives à l’alimentation de nos enfants et, en fait, on se retrouvait souvent avec la même chose, des boîtes à tartines pas variées, avec du pain de l’avant-veille, explique Julie Vandeput. On s’est donc dit que c’était vraiment compliqué de bien manger, alors pourquoi pas le faire pour tout le monde ? »

Lire aussi > Des œufs coque danois au pain beurré hollandais, tour d’Europe des petits-déjeuners

Née en septembre 2016, leur idée a mûri pendant quelques mois au cours desquelles elles ont rencontré les parents et testé des recettes avec les enfants de maternelle et primaire, une cible très capricieuse et pas toujours facile à satisfaire. En mai dernier, une phase pilote était lancée dans quatre écoles à Seneffe. « Les retours étaient vraiment positifs », explique Julie, à la base diplômée en gestion marketing. Si le premier jour, elles n’ont eu que deux commandes, un mois plus tard, elles préparaient plus de 30 boîtes à tartines. Un succès qui leur a permis de développer des collaborations avec quatre autres écoles, à Seneffe toujours mais aussi dans le Brabant Wallon.

Court-circuiter l’alimentation

« On veut apporter un produit sain aux enfants, équilibré et avec de nouvelles saveurs », précise Julie qui travaille également avec une diététicienne. Avec Aline, elles proposent également une alimentation responsable. « On essaie le plus possible de travailler avec des circuits-courts : viande de ferme, légumes bio… On fait un mix de plusieurs critères pour vraiment apporter les produits les plus sains possibles ». Naturel, local et de saison font partie de ces critères qui suivent l’envie de beaucoup de parents de connaître l’origine des produits.

Lire aussi > Dans la boîte : 3 boxes gourmandes pour simplifier les repas

Simple et rapide

Chaque jour, Aline et Julie prévoient un nouveau menu, disponible sur leur site, pour varier les plaisirs. Les parents commandent à la carte sur le site de leur start-up, avant le mercredi qui précède, et les deux mamans s’occupent de la confection et de la livraison dans les écoles partenaires.

ohmybox.be

« C’est avantageux pour les écoles dans le sens où c’est une simplicité de gestion. Elles ne doivent plus faire le suivi des commandes et des paiements. Pour les parents, c’est simple, rapide et ils savent ce que les enfants mangent ». Les enfants, eux, découvrent de nouveaux aliments et sont sensibilisés à une alimentation plus variée et responsable. Un gain de temps précieux pour les parents, une simplicité pour les écoles et un repas sain et équilibré pour les enfants, qui vivent une surprise chaque midi : l’ouverture de leur lunchbox.

Lire aussi > Les huit nouvelles tendances alimentaires des Belges

Une entrée, un sandwich, un dessert et un joker

Trois boxes sont proposées en fonction de l’appétit mini adapté aux maternelles, petit pour les primaires et grand recommandé pour les professeurs. Et ce, à petits prix. Mais chaque parent est libre de choisir la box correspondant à l’appétit de son propre enfant, qu’importe son âge, pour un prix variant de 3 à 5,90 €.

Composé de crudités, d’une sauce dip, de pain sous toutes ses formes (tartines, wrap, bagel…), de garnitures et d’une touche sucrée (fruit, biscuit, gâteau maison), le lunch redevient sain, équilibré et coloré. Julie et Aline proposent également un joker, une formule plus classique. « On a développé un joker qui est juste le sandwich, le même toute la semaine, qui reste dans notre philosophie avec des produits sains, dont on connaît la provenance ».

Petite société, grand projet

« Nos journées commencent à 6h maximum, de 6h à 10h, on prépare et à 10h, on livre, explique Julie après sa première livraison de l’année. On développe d’abord la collaboration avec des écoles pour pouvoir déterminer si oui ou non c’est faisable. Comme les écoles sont proches l’une de l’autre, c’est possible ». Pour gérer les commandes et livrer dans les huit écoles, elles ne sont que deux. « On y va doucement mais sûrement », explique Julie, qui a préparé une vingtaine de commandes ce lundi 4 septembre, avec sa collègue et amie. L’objectif qu’elles veulent atteindre pour cette fin d’année : 200 repas par jour. « On verra mais c’est bien parti ».

CIM Internet