Après Bruxelles, « Dinner in the Sky » s’invite à Anvers pour la première fois

Après Bruxelles, « Dinner in the Sky » s’invite à Anvers pour la première fois

Dîner dans les airs à Bruxelles. | © dinnerinthesky.be

Food et gastronomie

Après Bruxelles, « Dinner in the Sky » va poser ses grues à Anvers du 19 au 23 septembre prochain afin de permettre au gens de partir pour une envolée culinaire à 50 mètres au-dessus du sol.

 

Imaginées en 2006, les plates-formes de « Dinner in the Sky », commercialisées aujourd’hui dans le monde entier, devraient être au nombre de 65 d’ici la fin de l’année, avec l’arrivée de nouveaux pays dont le Canada, le Panama, les Philippines, le Pérou, l’Équateur, le Pakistan et l’Iran. Les plus grands chefs du monde comme Joël Robuchon***, Heston Blumenthal**, Pierre Gagnaire***, et tout récemment Massimo Bottura*** y ont déjà cuisiné. En Belgique, jusqu’à présent, on ne pouvait dîner en l’air qu’à Bruxelles, ville où a été créé le concept.

Mais en septembre, pour la première fois, « Dinner in the Sky » se déplacer à Anvers ! Deux grues seront disposées face à la nouvelle Maison du Port qui vient d’être remise à neuf par l’architecte Zaha Hadid. La vente aux particuliers, qui disposent encore d’un quart des places, le reste étant réservé par des entreprises, s’ouvre dès ce jeudi 7 septembre après-midi juste ici.

Lire aussi > Insoleat : des restaurants éphémères dans des lieux inattendus à Bruxelles

L’architecte irako-britannique, décédée il y a deux ans, a fait le pari de recouvrir le bâtiment d’une coque de bateau en mosaïque. Inaugurée en septembre dernier, la construction futuriste, dont le coût est estimé à 55 millions d’euros, surplombe l’ancienne caserne des pompiers située au quai 63 et abrite le siège de la société gestionnaire du port (Gemeentelijk Antwerps Havenbedrijf). La créatrice de cette œuvre allongée mêlant 800 tonnes de métal et du verre, avait également imaginé les Signature Towers à Dubaï et l’Aquatic Centre des derniers Jeux olympiques de Londres.

Au parc du Cinquantenaire à Bruxelles. – © dinnerinthesky.be

Une fois surélevées à cinquante mètres, les plates-formes, qui peuvent chacune accueillir 22 convives et un chef en son centre, seront à hauteur du sommet de l’œuvre. Durant cinq jours, les chefs Viki Geunes (« ‘t Zilte »**), Bart de Pooter (« De Pastorale »**), Olivier De Vinck (« Kommilfoo »*) et Wouter Bru (« Brasserie Bru ») se succéderont pour un lunch et deux diners gastronomiques au prix de 285 euros par personne.

CIM Internet