Paris Match Belgique

Le premier restaurant sous-marin d’Europe va ouvrir ses portes en Norvège

Dîner en compagnie des poisson chez "Under". | © Snøhetta

Food et gastronomie

Baptisé « Under », le restaurant situé près du village de Båly, dans le sud de la Norvège permettra de dîner à cinq mètres de profondeur. Une première en Europe.

 

Jusqu’à présent, si l’on voulait aller dîner sous la mer, il fallait se rendre aux Maldives ou encore à Dubaï. Heureusement, plus besoin d’aller aussi loin désormais. La Norvège a pour projet d’ouvrir le tout premier restaurant sous-marin d’Europe permettant ansi de dîner sous un tunnel de verre avec une multitude de poissons qui nagent au-dessus de nous. Un cadre idyllique. Le restaurant nommé « Under » aura une capacité de 100 couverts et sera situé à cinq mètres de profondeur, à Lindesnes près du village de Båly en Norvège.

© Snøhetta

Lire aussi > Museo Atlántico, le premier musée sous-marin d’Europe

Et pour résister à la pression et aux intempéries, les murs de l’édifice seront en béton d’un mère d’épaisseur, et une vitre en acrylique de 11 mètres de large par 4 mètres de haut offrira une vue imprenable sur les fonds de la mer du Nord : « À la manière d’un périscope sous-marin, la vitre massive offre une vue sur les fonds marins, qui changent en fonction des saisons et des conditions climatiques », ont déclaré les architestes Craig Dykers et Kjetil Trædal Thorsen, qui dirigent le cabinet Snøhetta. Un cabinet qui a déjà conçu d’autres bâtiments situés en bords de mer comme le rappelle Le Figaro.

 

Un restaurant-aquarium mais aussi un centre de recherche

La structure possédera trois niveaux : salle de restaurant, bar à champagne et centre de recherche marine. Car les architectes ne veulent pas réduire le restaurant à un simple aquarium mais garantissent une expérience immersive. « Plus qu’un aquarium, la structure fera partie intégrante de son environnement », précise le cabinet d’avocats. « À mesure que  la population de mollusques augmentera, ce monolithe submergé deviendra un récif artificiel qui aura comme double fonction de filtrer la mer et d’accueillir une vie marine riche, attirée par des eaux purifiées » ajoute-t-il.

© Snøhetta

Le centre de recherche permettra quant à lui d’observer le comportement de certains poissons. Les travaux devraient commencer en février 2018 et le restaurant devraient ouvrir ses portes d’ici début 2019.

CIM Internet