Paris Match Belgique

10 recettes pour revisiter la raclette traditionnelle

Le fromage fondu, la définition de foodporn. | © Pinterest

Food et gastronomie

Lorsque les températures chutent, la seule perspective du fromage fondu sur son lit de pommes de terre nous réchauffe. Meilleur remède contre le blues hivernal, voici 10 recettes de raclettes améliorées pour varier les plaisirs et en manger toujours plus.

Comme le passage à la doudoune ou la décoration du sapin de Noël, la raclette est une étape indispensable à notre hiver. Entre le fromage fondu et la charcuterie grillée, les raclette-addicts ont toujours du mal à dire stop, jusqu’à frôler l’indigestion, alors que les mangeurs occasionnels râlent à partir de la quatrième. Quoi, les raclettes se suivent et se ressemblent, trop ?

Aux pommes de terre, à la charcuterie, aux cornichons et au célèbre fromage, certains décident alors de rajouter des champignons ou encore des œufs de caille pour varier les plaisirs. D’autres remplacent même la pomme de terre par une patate douce pour ajouter une touche légèrement sucrée. Mais est-ce assez pour justifier l’organisation d’une raclette par semaine d’octobre à février (voire plus) ? Voici 10 recettes améliorées, soit 10 raisons d’en faire encore plus cet hiver.

La quatre saisons

Un air d’été en hiver. On revisite la raclette classique à la sauce méditerranéenne en troquant le fromage classique par de la mozzarella. Ajoutez à cela des tranches de coppa et des légumes confits à l’huile d’olive. Le tout parsemé de basilic ciselé. Avec ou sans pommes de terre pour garder ses origines suisses.

Lire aussi > 5 pizzerias bruxelloises qui vous feront chanter l’Ave Maria

L’italienne

Pour une autre raclette made in Italy, on remplace les pommes de terre pour leur variante italienne : des gnocchi moelleux et légèrement poêlés. On y ajoute du pesto, des tomates et de la mozzarella fondue, et le tour est joué.

raclette
Pinterest/Marmiton

La forestière

Parce que l’hiver, c’est aussi la saison des potirons, potimarrons, courges et autres cucurbitacées orangées. Pour cette raclette forestière, on penche pour le butternut coupée en petits cubes avec des cèpes et du lard grillé. À placer dans cet ordre-ci dans le poêlon à raclette. On remplace le fromage classique par du brie de Meaux et on parsème de quelques noisettes concassées.

La végétarienne

Les raclette-addicts ont une fâcheuse tendance à abuser sur les quantités et ne plus pouvoir manger pendant deux jours. Ce qu’ils disent en tout cas. Avec la raclette végétarienne, c’est beaucoup plus léger (pour en manger toujours plus et frôler encore l’indigestion). Ici, exit la charcuterie et les pommes de terre, on les remplace par des légumes grillés. Poivrons, champignons, fines tranches d’aubergine ou de courgette… Les possibilités sont presque infinies mais pour le fromage, on choisira un chèvre frais.

Lire aussi > Qui l’eût cru : les fromages suisses et les bières bruxelloises sont vraiment faits pour s’entendre

 

Pinterest

La campagnarde

Elle deviendrait presque un classique. La campagnarde propose une raclette légèrement sucrée avec des poires, du jambon sec et fumé, du camembert et des noix concassées. Vous la sentez l’odeur du fromage fondu ?

L’ensoleillée

Avec des tomates séchées, du chèvre frais et des tranches d’avocat, on ajoute un peu de soleil dans cet hiver glacial, même pas blanc.

La piquante

Rien de plus simple ici : on ne touche à rien sauf à la charcuterie, qu’on troque par du chorizo. Les pommes de terre et le fromage à raclette restent eux intacts, pour le plus grand plaisir des puristes.

Lire aussi > #Notonmypasta : Le Parmesan et le Grana Padano sont produits « dans la souffrance »

La savoyarde

Une sorte de mini tartiflette individuelle pour rendre la raclette encore plus réconfortante. Aux pommes de terre, on ajoute des lardons et du reblochon. Tout simplement.

Les sucrées

Pourquoi se limiter au fromage et au salé ? L’appareil à raclettes est certainement l’appareil de cuisine le plus convivial jamais inventé, autant l’utiliser tout au long du repas, jusqu’au dessert. Pour la première recette sucrée, il faut des bananes, du jus de citron, du beurre, de sucre cassonade et du chocolat. Déposez le beurre et répartissez les morceaux de banane sur le poêlon, arrosez de jus de citron, saupoudrez de sucre cassonade en cours de cuisson et enfin, laissez fondre le chocolat sur le tout.

Avec du chocolat, des biscuits style petits beurres et des marshmallows, cette deuxième raclette sucrée prend des allures de feu de bois entre amis. À déposer dans l’ordre sur le poêlon : les biscuits, le chocolat et les marshmallows. Et à répéter autant de fois que la hauteur de l’appareil vous le permettra.

Bonus. Parce qu’on reprend toujours une dernière part de fromage fondu, voici une recette supplémentaire à laquelle on aurait du y penser plus tôt : utiliser les poêlons pour cuire des minis crêpes maison. Déposez une pâte à crêpes sur la table avec des toppings au choix : fraises, chocolat, bananes, noix de coco… à consommer sans modération.

Mots-clés:
fromage recettes raclette
CIM Internet