Paris Match Belgique

Fortnite, World of Warcraft… Le renseignement français cherche un stagiaire pour espionner les joueurs

Fortnite, nid d'espions. | © Epic Games

Jeux Vidéo

En France, une offre de stage indique que la DGSE (Direction générale de la Sécurité extérieure) s’intéresse de très près aux chats des jeux online. 

Un terrain de jeu peut en cacher un autre. Les MMO les plus populaires, que ce soit Fortnite, League of Legends, PlayerUnknown’s Battleground ou encore World of Warcraft, ne serviraient pas qu’à s’éclater entre amis, ils serviraient aussi de point de rendez-vous à des personnes mal intentionnées, soucieuses d’échanger incognito sur leurs chats. C’est l’intuition de la DGSE, en France. Et pour l’aider à les mettre sur écoute, le ministère des Armées vient de formuler une offre de stage auprès d’écoles spécialisées, révèle Le Monde.

Graine d’espion

Durant six mois, l’heureux élu aura pour mission de détecter les failles informatiques et autres « signatures réseaux » présentes dans ces jeux en ligne. Le but ? Faciliter l’accès à aux conversations secrètes et sensibles. Une cartographie doit également être établie, lit-on sur l’offre.

Lire aussi > Ces adolescents qui gagnent des milliers grâce à Fortnite

« De plus en plus de personnes utilisent les jeux vidéo connectés afin d’en détourner leur utilisation première. Et pour cause : les moyens de communication mis à disposition dans ces jeux sont utilisés de manière furtive afin d’échanger de l’information spécifique », a expliqué la DGSE au quotidien français. Ce dernier souligne qu’elle est sûrement déjà capable de tels piratages, mais qu’elle cherche surtout à attirer les petits génies de l’informatique dans ses rangs.

CIM Internet