Paris Match Belgique

The Division 2 : Ubisoft efface un graffiti homophobe du jeu après une nouvelle polémique

The Division 2 est sorti le 15 mars dernier. | © Ubisoft

Jeux Vidéo

Une insulte homophobe découverte par un joueur a été supprimée de l’open world, sorti le 15 mars dernier.

Décrit comme une « expérience coopérative intense » par nos confrères de la DH, The Divison 2 est loué à la fois pour son gameplay aux petits oignons et sa direction artistique bien sentie. Genre post-apocalyptique oblige, le chaos règne et les bâtiments sont recouverts de tags en tous genres. Mais l’un d’entre eux n’est pas passé.

Une référence punk qui divise

C’est en voulant tous les découvrir qu’un joueur est tombé sur une insulte homophobe. La façade d’un immeuble délabré proposait l’image d’un policier moustachu dévorant un donut. Sur son badge, on pouvait lire « FA6607 », soit « faggot » (« pédé ») en leet speak, un système d’écriture populaire chez les geeks et sur les jeux en ligne. Il a partagé sa découverte et l’affaire s’est rapidement répandue sur Reddit avant d’attirer l’attention d’Ubisoft. « Nous sommes désolés que cette image soit passée entre les mailles du filet de nos processus de contrôle du contenu et nous passons actuellement ces derniers en revue afin d’éviter que ce type d’omission ne se reproduise à l’avenir », a expliqué le développeur français après avoir « patché » l’insulte. Comme le précise Gameblog, la fresque était avant tout un clin d’oeil à une pochette du groupe punk culte Black Flag.

À gauche, la fresque du jeu (via Imgur), à droite la pochette de Black Flag sortie en 1981.

Lire aussi > Rape Day : La réponse hallucinante du développeur du jeu faisant l’apologie du viol

Ce n’est pas la première fois qu’Ubisoft est pris dans la tourmente cette année. En janvier dernier, c’est Assassin’s Creed Odyssey qui était modifié alors que le jeu était accusé d’imposer une relation hétérosexuelle dans l’une de ses extensions.

CIM Internet