« Coolest Monkey » : H&M crée la polémique avec sa photo jugée raciste

« Coolest Monkey » : H&M crée la polémique avec sa photo jugée raciste

h&m

"Le singe le plus cool de la jungle". | © H&M

Mode

En habillant un jeune garçon noir d’un pull au caractère jugé raciste, H&M effectue plus qu’un fashion faux-pas. Après s’être attirée les foudres des internautes, la marque a présenté ses excuses.

« Coolest monkey in the jungle ». En français, le singe le plus cool de la jungle. Voilà le message inscrit sur un pull à capuche vert, vendu sur le site anglais de H&M. Il aurait pu être mignon et représenter l’énergie trépidante de l’enfant sauf qu’ici, celui qui le porte a la peau noire. Un manque de vigilance rapidement dénoncé par les internautes, y voyant une forme de racisme ordinaire. « Qui chez H&M a eu l’idée de faire porter à ce jeune garçon noir un pull à capuche qui dit ‘le singe le plus cool de la jungle’ ? », s’interroge la blogueuse londonienne Stephanie Yeboah sur Twitter. « Je ne peux pas imaginer que pas une seule personne sur la longue liste de ceux qui doivent approuver ce genre de choses ne s’est rendue compte que ce n’était pas une très bonne idée. Si c’est arrivé, cela veut dire que H&M a de plus gros problèmes que celui-là. Si personne dans leur équipe ne peut être sensible à ce type de problèmes », s’indigne un autre internaute.

Lire aussi > Gigi Hadid et ses « poils » : Comment les marques jouent sur la pilosité pour faire parler d’elles

Contactée par Europe1, la marque suédoise a présenté ses excuses. « Nous présentons nos excuses à quiconque ait pu être offensé ». H&M a également retiré la photo du petit garçon et du pull à capuche polémique de son site. Seule la photo du sweat-shirt, non porté, reste en ligne. La marque assure que la photo polémique « a été retirée de toutes les chaînes H&M ».

Lire aussi > Les excuses de Kellogg’s après un dessin jugé raciste sur une boîte de céréales

Aucun problème pour les hommes blancs

Après avoir été la première à pointer du doigt cette erreur de communication, la blogueuse grande taille Stephanie Yeboah a reçu des dizaines de messages d’insultes et d’incompréhension. Surtout de la part d’« hommes blancs », lui expliquant qu’il ne s’agissait en rien d’un acte raciste. « Je suis juste sans voix », commente la Londonienne. Elle a d’ailleurs publié ce lundi matin une photo de certains de ces messages, s’attaquant à sa couleur de peau ou à son poids.

Face à ces insultes, Stephanie Yeboah a rétorqué, toujours sur son compte Twitter : « Pour quelqu’un qui a été traité de singe à de nombreuses reprises par des personnes blanches (à la fois en face et en ligne), c’est totalement inacceptable ». « De plus, si vous êtes blancs, vous n’avez absolument aucun droit pour dire aux personnes noires ce qu’elles devraient ou non trouver raciste. Ce n’est pas parce que vous n’expérimentez pas vous-mêmes le racisme que ça n’existe pas », argumente-t-elle.

Mots-clés:
racisme H&M
CIM Internet