Paris Match Belgique

La particularité génétique de ces mannequins a fait leur renommée

soeurs Levesque

Les soeurs se ressemblent comme trois gouttes d'eau | © Facebook @ Levesque Triplets

Mode

Face à la concurrence féroce de beautés toujours plus jeunes et à l’engouement croissant pour les enfants de stars, il est désormais plus difficile que jamais de se démarquer dans le monde du mannequinat. À moins d’avoir un véritable truc en plus.

Dans le cas des soeurs Levesque, il s’agirait d’un joyeux pied de nez aux probabilités : Reuters estime en effet à 1 sur 200 millions les chances d’avoir des triplés identiques. De quoi rendre Andrea, Arianna et Athena extrêmement fascinantes. Et puisqu’en plus de se ressembler comme trois gouttes d’eau, les soeurs originaires du Massachusett ont également  la chance d’être blondes et élancées, c’est tout naturellement qu’elles ont décidé de se lancer dans le mannequinat. Ainsi que l’a confié Athena au New-York Times, « il y a beaucoup de jolies blondes, mais il y a très peu de triplées ». Or s’il y a bien quelque chose que la mode adore, c’est de créer la surprise; et quoi de mieux pour ça que d’envoyer trois mannequins identiques sur le catwalk ?

Lire aussi > Pourquoi cette mannequin voilée a renoncé à une campagne L’Oréal

Levesque triplets

C’est le pari fait notamment par le label franco-américain Romeo + Juliet Couture. Et pour que l’effet de surprise soit complet, Athena, Andrea et Arianna ont défilé à la suite l’une de l’autre sur le runway, avant de marcher main dans la main pour le final du défilé. Ou comment donner à ce dernier des allures d’événement sportif, le public surpris s’étant mis à applaudir bruyamment en ayant réalisé que les mannequins identiques qui avaient défilé n’étaient pas une illusion d’optique mais bien des triplées. Et tant pis si pour maintenir la ressemblance, certains compromis sont nécessaires.

Si l’une d’entre nous veut se couper ou se colorer les cheveux, les deux autres doivent approuver pour qu’on fasse toutes la même coiffure. Sinon, tant pis, ou heureusement : je crois que ça a sauvé mon look que mes soeurs refusent de se couper une frange.
Andrea Levesque

Fusionnelles dans l’apparence comme dans la vie, les trois soeurs habitent ensemble dans le quartier d’Astoria, dans le Queens, et comptent bien croquer la grosse pomme. Sans pour autant attraper la grosse tête : « on pourra toujours se tourner vers d’autres carrières après, mais le mannequinat est quelque chose qu’on ne pouvait tenter que maintenant ». Et vu l’enthousiasme qu’elles suscitent à chacune de leurs apparitions publiques, il sembleraient qu’elles ont bien fait d’essayer.

CIM Internet