Paris Match Belgique

Les 15 tendances à adopter (ou oublier) pour l’été

Tendances été 2018

Du pastel, du plastique et un retour en force des 90S, l'été sera cool ! | © KW

Mode

Avec le retour des beaux jours vient inexorablement une envie de changement, pour mieux se défaire de l’hiver et aborder l’été en beauté. Afin d’éviter que les fautes de goût ne le transforment en cruel summer, on rafraîchit sa garde-robe pour fondre sur les tendances garanties de briller – et reléguer les autres au placard. 

Pour elles

Do : se la jouer boule à facettes

Rien de tel que des paillettes pour capter les moindres rayons du soleil et attirer tous les regards sur soi. Bonne nouvelle : le glitter n’est plus l’apanage de la cagole et les designers n’ont de cesse de le prouver en faisant briller de mille feux les podiums, à l’image de Dolce&Gabbana, Moschino ou encore Marc Jacobs lors de la dernière fashion week. Pour un look résolument 2018, on porte les paillettes des pieds à la tête.

Moschino
Moschino – Belga/ AFP PHOTO / Miguel MEDINA

Do : les imprimés arty

Pour aborder l’été 2018 à la pointe de la tendance, on fait le pari des imprimés maximalistes et colorés inspirés de l’art contemporain ou du monde de la BD. Tandis que Miuccia Prada a demandé à 8 illustratrices de revisiter pour elle l’esthétique comics, Rei Kawakubo a quant à elle apposé peintures d’Arcimboldo et graffitis multidimensionnels à ses créations. Pour adopter le look à la vie de tous les jours, on investit dans une robe d’été à l’esthétique artistique pour transitionner en beauté du travail aux soirées.

Comme des garçons – Belga / Alain Gil-Gonzalez/ABACAPRESS.COM

Do : l’esthétique pilote

Inspirée par les défilés SS 2018 de Fenty x Puma by Rihanna, Dior, ou encore Ralph Lauren, on s’envoie en l’air à grand renfort de coupes droites, rayures colorées et robes ajustées pour un look au croisement du pilote et de l’hôtesse de l’air garanti de faire décoller le coefficient séduction cet été.

Ralph Mauren – Belga / AFP PHOTO / Jewel SAMAD

Do : tirer des leçons du style de Jackie

50 ans après son mariage ultra médiatisé avec l’armateur grec Aristote Onassis, Jacqueline Kennedy continue de fasciner, notamment pour son style impeccable, reconnaissable entre mille. Plutôt que d’arborer comme elle un pillbox hat, trop formel et rétro pour briller au soleil, on craque pour le foulard Jackie Kennedy, copie de celui que la First Lady portait lors de l’America’s Cup de 1962 et réédité en marge d’une expo itinérante qui est consacrée à son mariage avec John Kennedy. Pour parachever le look, un rang de perles et ne manque plus qu’une décapotable pour avoir une occasion de se nouer un foulard sur les cheveux.

Jackie ) l’America’s Cup – Cecil Stoughton

Do : le plastique, c’est fantastique

Parce que l’été belge est notoirement imprévisible, et souvent pluvieux, on se réjouit de voir les tendances adoptées notamment par Chanel, Balmain et Valentino où le manteau de pluie se fait léger et presque invisible pour les beaux jours en faisant le pari du plastique transparent. Ou comment réveiller la déesse 60s qui sommeille en soi tout en étant furieusement à la page… et en profiter aussi pour ne plus craindre les jours de pluie.

Chanel – Pinterest

Don’t : les pompons

Ils ont beau être guillerets et du plus bel effet sur un panier en osier, les pompons sont définitivement out cette saison. Vus, revus et archi-vus, ils sont malheureusement has-been en attendant le prochain revirement de tendance. Ainsi que le souligne l’influenceuse mode Amanda Brooke, « même si cela peut sembler injuste, parce que les pompons ne sont pas dans le commerce de masse depuis longtemps, en vrai, ils ont été vus sur les podiums il y a plusieurs saisons et la mode s’en est lassée« .

Pour être pile dans la tendance, on les remplace par les accessoires marins, qui s’affichent des bijoux aux sacs à main en passant par les chaussures et offrent une bouffée d’air iodé à n’importe quelle tenue estivale. Le coup de foudre (accessible) pour porter fièrement la tendance : une minaudière Zara brodée de crabes qui ne quittera pas notre poignet cet été.

Zara

Don’t : le millenial pink

Bien que ce coloris tendre soit particulièrement flatteur au teint et ce, quelle que soit la carnation de celle qui le porte, le millenial pink est malheureusement lui aussi victime de son succès et ne se portera plus que par touches délicates pour ne pas avoir l’air has-been cet été.

La bonne nouvelle, c’est que c’est le ton lavande qui le remplace en coloris incontournable de la saison, et que sur peau hâlée, on fait difficilement plus joli. Attention toutefois à ne pas le porter sur des tenues trop féminines sous peine d’avoir l’air un peu mièvre.

One Accord Summer

Don’t : les bananes

Fini de se la jouer caillera des 90s, les bananes sont out et laissent la place au sac rond, pas forcément pratique à l’heure des smartphones surdimensionnés mais aussi chic que cool et toujours assez grand pour transporter les essentiels de l’été. Et pour être pile dans la tendance, on le choisit de préférence en osier.

Crazy Unicorn

Pour eux

Do : le retour de la chemise hawaïenne

Incroyable mais vrai, la chemise hawaïenne n’est plus l’apanage de votre oncle gentiment ringard et d’Ace Ventura. Mieux, elle a défilé sur bon nombre de podiums des Fashion Weeks pour homme, et elle fait désormais son grand retour en boutiques. Tant mieux, parce que vacances ou non, il suffit de l’enfiler pour se sentir dépaysé.

Eton shirts

Do : les pantalons XXL

Après avoir envahi le dressing féminin, le palazzo pant, délicieusement rafraîchissant quand le mercure se met à grimper, fait désormais une entrée remarquée dans la garde-robe masculine. On l’a notamment vu défiler sur les podiums de Mardi, Louis Vuitton et Dior Homme et on s’imagine sans problème le porter cet été pour un look chic décontracté.

Pinterest

Do : le short court

N’en déplaise à ceux qui ne jurent que par le modèle large et long qu’ils portent depuis l’adolescence, cette saison, le short masculin raccourcit jusqu’à adopter la longueur rikiki des shorts de bain à l’italienne. Difficile à assumer, certes, mais très 2018, à porter de préférence sur jambes bronzées, pieds nus dans des mocassins.

Dior Homme SS 18 – Belga

Do : le bob

Cet été, on dit adieu à la casquette pour la remplacer par le bob, hier encore comble de la ringardes et qui signe cette saison un retour remarqué. Le comble du cool : porter fièrement le modèle issu de la collaboration déjà culte entre Lacoste et Supreme.

Lacoste x Supreme

Do : le total look blanc

On réveille la flamboyante des soirées blanches d’Eddie Barclay en adoptant le total look blanc cet été. Le comble du chic : le costume en lin monochrome assorti d’une chemise immaculée.

Styleoholic

Don’t : le costume sobre

Pas envie d’adopter le total look blanc ? On ne joue pas la carte de la sobriété pour autant. Cette saison, s’il faut vraiment braver la chaleur et porter un costume, on le choisit de préférence à rayures verticales, le plus épaisses possible, et si on l’ose, on fait le pari du costume pastel.

Marc Jacobs SS 18

Don’t : le col Mao

Cet été, cela fera plusieurs décennies déjà que le col Mao a franchi les frontières de la Chine pour infiltrer les dressings des branchés. Une visibilité qui lasse, et qui fait que cet été, on lui préfère un lointain cousin venu du Sud. Cool et décontracté, le col cubain est la tendance à adopter sans tarder pour l’été, avec ou sans imprimé hawaïen.

Asos
CIM Internet